Le contenu

Interview: rencontre avec Alban Levier, champion de France de bloc en titre !

Le 05 Mars 2017, Alban Levier remportait pour la première fois le titre de Champion de France de bloc seniors.

Un an après cette victoire, le jeune français est prêt à remettre son titre en jeu, lors des championnats nationaux qui auront lieu ce week-end à Massy. Planetgrimpe est allé à sa rencontre pour en savoir un peu plus sur sa façon d’appréhender l’événement, à J-4 du lancement.

Dans quel état d’esprit es-tu à quelques jours seulement des Championnats de France 2018 ?

Je me sens plutôt bien mentalement et physiquement. Néanmoins, j’appréhende un peu la tendance actuelle d’ouverture, souvent orientée skate, dynamique, pif-paf… Même si j’aime bien ce style, on sait qu’il est facile de lâcher des essais et de dégringoler rapidement dans le classement.

Par rapport à l’année dernière, te sens-tu plus en forme ?

Le fait de grimper davantage dehors m’a sûrement fait évoluer sur l’aspect mental. Peut-être un peu plus relâché et joueur. On verra bien si j’arrive à le mettre en place ce week-end.

Côté physique, j’ai pas mal travaillé les doigts en extérieur, ce qui n’était pas mon style de prédilection. J’aime toujours autant les bases physiques alors… 😉

Tu sembles avoir troqué les séances d’affûtage en salle pour profiter de la collante du moment à Bleau. Comment gères-tu ce rapport entre l’entraînement/les compétitions et la grimpe outdoor ?

Cette année j’ai pris pas mal de recul par rapport à l’entraînement et aux compétitions. Ça m’a fait un grand bien. Je pense donc que la gestion de cet ensemble s’est faite plus ou moins toute seule.

J’essaye de revenir aux fondamentaux : Motivé -> Grimpe et inversement: Fatigué -> Repos
Je vais évidemment faire en sorte de ne pas arriver fatigué sur les échéances à venir.

Qui te fait le plus peur cette année sur ces Championnats de France ?

Si j’aime la grimpe c’est parce que ce n’est pas un sport d’opposition. Du coup, je ne pense pas vraiment aux autres pendant les circuits. Et comme d’habitude, tous les meilleurs français seront présents. Qu’ils se soient orientés autour du combiné, de la diff ou du bloc, on sait bien que ça reste de l’escalade et le jour J tout peut arriver.

La saison internationale 2017 ne s’était pas vraiment déroulée comme tu l’espérais… Est-ce que cela a remis en cause certaines choses ? Comment abordes-tu cette nouvelle saison ?

En effet, je commençais peut-être à saturer un peu : un peu moins motivé et avec des objectifs un peu flous. Comme évoquer plus haut, je cherche aujourd’hui à grimper avec une vraie motivation ! Le plaisir devient essentiel. Je trouve que c’est comme à l’école. On progresse et apprend mieux quand on aime ce que l’on fait.

© Eddie Fowke

Cette nouvelle saison est donc un bon retour à la case départ. Je n’ai pas encore réfléchi à la suite de celle-ci : Il faut déjà se sélectionner pour les premières coupes du Monde.

Un petit mot à tes concurrents ? 😉

Tant qu’ils ne crachent pas sur les prises avant que je passe, je leur dis un gros « MERDE ! »

Publié le : 27 février 2018 par Nicolas Mattuzzi 2 925 vues

# Actualités PGInterviews

alban levier