Le contenu

De nouvelles têtes japonaises verront-elles le jour en bloc cette année?

L’année dernière, l’équipe Japonaise a outrageusement dominé le circuit international de bloc. On s’attend donc cette année à revoir quelques têtes connues sur les étapes de coupe du monde, et pourquoi pas de nouvelles têtes…?

C’est ce que peuvent laisser penser les derniers résultats des championnats du Japon de bloc. Voici les podiums de ces championnats nationaux Nippons:

Femmes
1. Akiyo Noguchi
2. Ai Mori (14 ans)
3. Futaba Ito (15 ans)

Hommes:
1. Kokoro Fuji
2. Ryuichi Murai
3.Tomoa Narasaki

Si vous connaissez bien Akiyo Noguchi (3ème de la coupe du monde 2017), Kokoro Fuji (5ème de la coupe du monde 2017) et Tomoa Narasaki (2ème de la coupe du monde 2017), les autres noms sont un peu moins connus, mais ça ne devrait pas durer…

Ryuichi Murai a défrayé la Chronique sur ces championnats et prend son ticket pour la saison internationale 2018. Quand on connait les autres grimpeurs qui sont derrière lui, on est en droit de s’attendre à un nouveau mutant japonais.

Chez les femmes, la plus jeune du podium, Ai Mori (seulement 14 ans) prend une superbe 2ème position. N’étant pas encore en cadette, elle ne pourra pas participer à cette saison de coupe du monde, mais on a déjà hâte de la voir arriver sur le circuit l’année prochaine! La médaille de bronze revient à la jeune Futaba Ito, championne du monde de bloc minime en 2017, qui passe en cadette cette année. Affaire à suivre donc…

Quoiqu’il en soit, quand on sait que plusieurs japonais dans le top 8 mondial en 2017 ne sont même pas sur le podium national en 2018, on se dit que l’équipe japonaise a un bel avenir devant elle avec une jeunesse qui pousse très très fort.

Publié le : 07 février 2018 par Charles Loury 1 883 vues

# Actualités PG# Univers compétition