Le contenu

Les règles du Bloc évoluent pour cette nouvelle saison

Manu Cornu lors des championnats du monde à Paris Bercy | © C.Loury

Pour la saison qui arrive, la fédération internationale soutenue par les fédérations nationales ont souhaité faire évoluer les règles pour le Bloc, avec un objectif précis: rendre plus clair les résultats aux yeux du grand public. Car ne nous le cachons pas, si vous n’étiez pas grimpeur il n’était pas toujours simple de comprendre le classement…

Jusqu’à présent, 4 clés de tri successives étaient appliquées sur la performance des compétiteurs et compétitrices pour établir les classements comme suit :
  • Nombre de blocs réalisés
  • Nombre d’essais nécessaires pour réaliser ces blocs
  • Nombre de prises de zone validées
  • Nombre d’essais nécessaires pour valider ces prises de zone
Ces 4 clés de tri ne changent pas, mais l’ordre de leur application successive est modifié de la façon suivante :
  • Nombre de blocs réalisés
  • Nombre de prises de zone validées
  • Nombre d’essais nécessaires pour réaliser ces blocs
  • Nombre d’essais nécessaires pour valider ces prises de zone

Dans l’idée, cette formule permettra de favoriser les grimpeurs qui vont le plus haut.

Exemple:

  • Grimpeur A: 3 blocs à vue et 3 zones
  • Grimpeur B: 3 blocs en 9 essais et 4 zones

Avec l’ancienne formule, c’est le grimpeur A qui l’emportait, avec la nouvelle formule il s’agit du grimpeur B, ce qui est plus logique pour le grand public puisque le grimpeur B est allé plus haut dans les blocs (en validant une prise de zone supplémentaire). En cas d’égalité, on se penchera ensuite sur le nombre d’essai pour valider les blocs, puis sur le nombre d’essai pour valider les zones.

Cette nouvelle règle sera applicable dès les championnats régionaux et les championnats de France de cette saison. 

Publié le : 19 janvier 2018 par Charles Loury 8 066 vues

# Actualités PG# Univers compétition

ffme