Le contenu

Coupe de France de bloc : le bilan de la saison

© C. Loury

Que cette saison nationale est passée vite…

Le week-end dernier, l’étape de Bouc-Bel-Air marquait la fin des Coupes de France de bloc de la saison. Une année sportive qui aura compté cinq étapes pour les seniors contre quatre pour les plus jeunes.

Valence

Tout a débuté les 21 et 22 octobre, à Valence. Le club Mineral Spirit accueillait la première Coupe de France de bloc de l’année.

Plus de 500 grimpeurs, des minimes aux vétérans, avaient répondu présent à ce premier rendez-vous national de l’année. Parmi eux, les meilleurs grimpeurs du pays : Manu Cornu, Thomas Caleyron, Clémentine Kaiser, Fanny Gibert, Maëlys Agrapart…

Et des jeunes, représentant l’avenir de l’escalade française, venus bousculer les seniors : Léo Favot, Léo Avezou et Flavy Cohaut se qualifiaient pour les finales seniors.

Au terme d’un beau combat, c’est Clémentine Kaiser qui remportait la première médaille d’or de la saison, aux côtés de Manu Cornu chez les hommes.

© C. Loury

Chambéry

Rapidement s’enchaînait le deuxième grand rendez-vous de l’année : direction la Savoie, pour la désormais traditionnelle étape de Chambéry.

C’est la compétition qui réunira le plus de monde cette saison : des minimes aux seniors, ils sont près de 550 compétiteurs à s’élancer. L’occasion pour tous ces grimpeurs d’inaugurer le nouveau fronton made in Chambéry Escalade. Et cette surface supplémentaire de grimpe n’était pas de trop pour accueillir tout ce beau monde.

Une nouvelle fois, les cadors de la discipline ont répondu présent, et les finales sont un véritable show d’escalade à la française.

Chez les seniors hommes, Manu Cornu s’imposera pour la deuxième fois consécutive, tandis que chez les femmes, c’est la jeune Manon Hily qui l’emportera.

© C. Loury

St-Leu

Nous sommes maintenant le 25 novembre, à 9000 kilomètres de Chambéry. Bienvenue sur l’île de La Réunion, pour l’étape de St-Leu.

Depuis neuf ans maintenant, cette terre de bloc accueille une manche nationale de Coupe de France. Certes, le nombre d’inscrits est moindre que sur les compétitions précédentes. Mais près de 200 grimpeurs ont tout de même prit part à cette troisième étape de l’année. Parmi les locaux, quelques grimpeurs métropolitains ont fait le déplacement, à l’image de Maëlys Agrapart, Baptiste Bonnichon, ou encore de Thomas Morize.

C’est d’ailleurs ce dernier, membre de la Team Block’Out, qui s’imposera chez les seniors hommes. Chez les femmes, Manon Hily, originaire de La Réunion, ne laisse personne lui piquer la vedette sur ses terres d’origine. Elle montait donc pour la deuxième fois de l’année sur la plus haute marche du podium.

Chamonix

Changement de températures, changement d’ambiance : on range les tongs, et on renfile les doudounes.

L’hiver frappe à Chamonix, qui accueille 403 grimpeurs venus de la France entière. Chamonix aussi a évolué depuis l’année dernière : surface supplémentaire de grimpe, nouvelles prises, nouveaux volumes… Cette compétition chamoniarde se modernise, et ce n’est pas pour déplaire aux grimpeurs.

Suite à un stage au Japon pour les membres de l’équipe de France, quelques favoris manquent à l’appel.

Au terme des finales, c’est Guillaume Glairon-Mondet qui décroche l’or sur cette étape, aux côtés de Romane Grandcoing chez les femmes.

© C. Loury

Bouc-Bel-Air

Alors que la saison aurait pu s’arrêter là, cette année, une nouvelle date s’est rajoutée sur le calendrier des compétitions : une cinquième et dernière étape avait bel et bien lieu au sein de la salle Climb Up de Bouc-Bel-Air.

Une étape réservée aux seniors seulement, où 26 femmes et 43 hommes se déplaceront jusque dans le sud de la France. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour saturer l’espace bloc de la salle, mais qu’importe, l’ambiance était au rendez-vous.

La barre est d’ailleurs placée très haute par les ouvreurs et cette dernière Coupe de France de bloc s’avérera être la plus relevée du circuit.

Poussé par ses amis montpelliérains venus donner de la voix pour lui, Thomas Morize remporte l’étape, aux côtés de Fanny Gibert.

© Climb Up

Le classement général des Coupes de France :

Grâce à sa victoire à Bouc-Bel-Air et après avoir participé à l’intégralité des étapes de la saison, Thomas Morize remporte pour la première fois de sa carrière le classement général des Coupes de France de bloc.
Il devance d’une cinquantaine de points Manu Cornu, qui aura été en tête du provisoire une bonne partie de la saison.
Enfin, la team Block’Out vient truster toutes les places du podium masculin, grâce à la troisième place de Guillaume Glairon-Mondet.
Notons la belle performance de Léo Favot, encore en catégorie jeune, qui termine 4ème du classement général senior, en ayant participé à trois étapes sur cinq.

Chez les femmes, grâce à ses deux victoires à Chambéry et St-Leu, Manon Hily s’offre la première place du classement, avec 320 points.
Derrière elle, on retrouve Romane Grandcoing, avec 34 points de moins, et Mélanie Sandoz, qui vient compléter ce podium.

  • Le classement général minimes, cadets, juniors et seniors à retrouver ici !

Si les Coupes de France sont terminées, il n’en reste pas moins que la saison n’est pas encore tout à fait finie… Prochain rendez-vous à Massy, les 03 et 04 mars, pour la compétition reine de la saison nationale : les Championnats de France de bloc seniors, avant de se rendre à la Baconnière, les 10 et 11 mars, pour le Championnats de France jeunes.

Publié le : 17 janvier 2018 par Nicolas Mattuzzi 1 998 vues

# Actualités PG# Univers compétitionBlocCoupes de France

cdf bloc 2017