Le contenu

Compte rendu de la troisième étape du Rock Tour à Karma

En ce 20 janvier de l’an 2018, tout était réuni pour un moment exceptionnel !

  • Lieu : Fontainebleau, capitale mondiale du bloc
  • Les ouvreurs
    • Antoine (Gueule d’ouvreur N°5)
    • Monsieur Jacky Godoffe : pour les incultes qui ne connaissent pas Jacky, vous pouvez commencer par sa page Wiki, qui vraiment lui rend un piètre hommage puisque de nombreuses coquille y sont présentes.
    • Daniel Du Lac (qui a également sa page wikipedia) actuel entraineur de l’équipe de France
    • Rémy Samyn
    • Jan Solc un ami Tchèque
    • Chris Cazin (Gueule d’ouvreur N°4)
  • Les grimpeurs : Vous étiez 170, tous inscrits à l’avance sur le Net ! C’est un véritable miracle ! Je suis heureux d’avoir pu vivre ce moment unique où, les grimpeurs de tous âges et même des Bleausards ont réussi à réserver comme des grands leurs places sur internet ! J’ai repris espoir et j’imagine qu’un jour même Charles comprendra ce système.
  • L’équipe de France : Plus de 30 d’entre eux ont profité de l’événement pour croiser le fer !
  • Manu Cornu en juge officiel 😉 peut-être pense-t-il à une future reconversion. Attention Manu dispose aussi de sa page wiki. Elle est encore rikiki mais sa carrière ne fait que commencer.
  • Karma sur son 31. L’équipe nous a gâtés avec une salle complétement démontée, plus de 300 crêpes, un bar, un espace salon, du son et même un concours de vitesse. Elle a dû se battre contre les coupures de courants, les micros qui disparaissent, les grimpeurs affamés et déshydratés mais elle a tenu le choc. Bravo !

Début des hostilités à 14h30 avec les qualifications qui se passent en 2 vagues, 170 compétiteurs, 35 blocs de tous niveaux, 2 jaunes, 4 oranges, 5 verts, 6 bleus, 6 rouges, 6 noirs et 6 roses.

En cumulé, c’est 3 167 blocs qui ont été réalisé, permettant de faire un classement et de définir les finalistes :

  • Finalistes Sénior femme :
    • Maélys Agrapart 1er avec 30 blocs
    • Nailé Meignan 2e avec 30 blocs
    • Fanny Gibert 3e avec 29 blocs
    • Charlotte André 4e avec 29 blocs
    • Camille Faille 4e avec 29 blocs
    • Mailys Piazzalunga 6e avec 26 blocs
  • Finalistes Sénior homme :
    • Nico Januel 1er avec 35 blocs
    • Clément Ozun 2e avec 33 blocs
    • Nathan Martin 3e avec 33 blocs
    • Clément Lechaptois 4e avec 33 blocs
    • Hugo Parmentier 4e avec 33 blocs
    • Sam Avezou 6e avec 32 blocs
  • Finalistes Vétéran homme :
    • Elric Besnier 1er avec 30 blocs
    • Ludo Lefebvre 2e avec 29 blocs
    • Romu Bussy 3e avec 29 blocs

Bloc 1 :

Chez les anciens (hahahaha) le bloc commence en finesse histoire de préserver leurs articulations, puis fini avec des bons blocages dans un joli devers.

C’est Romu qui profite d’une excellente lecture pour enchainer le bloc au premier essai, suivi de Ludo au 2e et d’Elric au 3e. Et oui, ça prend du temps à chauffer à cet âge !

Chez les filles, le premier mouve est un mini-skate (nouveau terme technique de mon invention). L’indécision féminine se fait directement ressentir : « J’y vais stat, ou je dynamise ? Stat, ça a l’air loin, dynamique s’est sans retour ! Mais pourquoi y’a pas des arquées à tenir dans une dalle au moins ça serait plus simple, j’irai sans hésitation, bon allé, il faut que je me décide ! Rhaa non c’est vraiment pas mon style ça ! C’est toujours la même chose au Rock Tour, ils nous font jeter, tracter, bloquer, tenir des plats. Merde, je les déteste ! Bon j’en étais ou déjà ? Ha oui je jette ou je statifie ? Stat, ça a l’air loin, dynamique s’est sans retour ! … » Enfin vous l’aurez compris la prochaine fois, les ouvreurs mettront une prise de départ moins bonne, histoire qu’elles se décident plus vite !

Et finalement, sans très grande nouveauté au Rock Tour la méthode était un jeté. Camille et Fanny enchainent au premier essai ce bloc au début dynamique et à la fin bien physique.

Chez les bonhommes : un bon gros bloc physique les attend pour leur détendre les bras. Il s’agit d’une proue compressive en bon devers ! Tout ce qu’on aime !

Mais attention, il y a un peu de lecture et 2 options ! Soit tu es souple et tu fais un grand écart pour mettre un talon ou une pointe puis tu fermes très fort les bras ! Soit tu pinces très fort et tu es coordonné, dans ce cas tu jettes en croisé sur une pince et pour contrer le ballant tu retournes en même temps ta main de départ en inversée.

Finalement la souplesse et surtout le biceps de Nico feront le boulo sous le regard incrédule des petits jeunes de l’équipe (« punaise le Yeuv il nous met une raclée ! »)

Bloc 2 :

Les vétérans s’attaquent à une voluminade (cad : bloc avec bien plus de volumes que de mouvements, dont la lecture est aussi logique qu’un végétarien habillé en fourrure). Nos monstres d’expériences ne se sont pas laissés enfumer et ont tous les 3 enchainés.

Chez les femmes, même topo, des volumes dans tous les sens, des crochets de genoux et voilà nos filles comme Antoine à la fête de la bière ! Camille, Fanny, Maëlys A et Naély n’en firent qu’une bouchée.

Chez les mecs, les moins vieux, nous proposons une compression en léger devers avec un jeté sur plat. Nico, loup dans la bergerie, continua à écœurer les jeunots qui n’en menaient plus très large. Mais ils n’étaient pas question de baisser les armes et Nathan enchaina également le bloc au 3e essai.

Bloc 3:

Bloc commun aux femmes et aux vétérans ! De grosses boules, du devers et un jeté ?

Pour nos amis, bientôt à la retraite, il était plus de 21h et l’appel de la couette commençait à se faire sentir ! Elric et Romu malgré des essais vaillants et un rapide striptease firent rêver les spectatrices et grogner leur mari. Ludo fini d’achever l’assemblée en retirant son t-shirt et enchainant le bloc au nez et la barbe blanche de ses concurrents.

Les filles, firent un petit remake du bloc 1 : «  Je jette ou j’y vais stat, si je jette… » Camille ne craqua pas et enchaine à vue, ainsi que Maëlys A. Fanny eu un moment de doute et mis 2 essai.

Chez les hommes, le 3e bloc était une création de Rémy. Un réta suivi d’une dalle ! Et oui, on en est là pour que nos garçons enchainent il faut leur faire des dalles ! 5 tops ! Ça vaut bien la peine de faire du Gullich, le pauvre, qu’en penserait-il ? J

Les podiums :

Vétéran : 1 Ludo – 2 Elric – 3 Romu (tous les 3 membres du club du 3e âge d’Arbonne-la-forêt Bloc’age)

Seniors Femme : 1 Camille – 2 Fanny – 3 Maëlys

Seniors Homme : 1 Nico – 2 Nathan – 3 Sam


Après la compétition, j’ai eu la remarque suivante :

« Dis-moi Jérome, tu ne serais pas un peu misogyne ? »

MOI ?

  • Nul en orthographe : peut-être
  • Doté d’un humour douteux : surement
  • Beau-gosse : sans nul doute
  • Misogyne : c’est mal me connaitre !

« Dans ce cas, pourquoi n’y a-t-il pas de finales vétéranes ? »

Bouge pas cocotte je vais te répondre :

  • 1 parce que ouvrir du 5c pour des finales ça ne m’intéresse pas ! (quand je parlais d’humour douteux)
  • 2 parce que je n’ai que 2 vétéranes qui ont rendu leurs résultats. Du coup une finale pour 2, c’est un peu naze ! Alors je l’annonce quant-il y aura au moins 15 vétéranes, je ferai des finales.

Texte et Photos: Jérome Chaput

Merci à nos partenaires sans qui rien ne seraient possible:

 

Publié le : 24 janvier 2018 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétition

rocktour 2018