Le contenu

Test Matos: les chausson Black Diamond Momentum

Version féminine du Momentum

Black Diamond avait créé la surprise lors du dernier salon de l’outdoor à Friedrichshafen (Allemagne), en dévoilant une gamme complète de chaussons d’escalade. Deux d’entre eux sont sortis du lot : Le Shadow en tant que fer de lance de la gamme dédié à la performance, et le Momentum typé « grand public » et décliné en deux versions (homme et femme).

Black Diamond s’est donc lancé dans ce pari fou de se faire une place dans un marché déjà bien fourni et très concurrentiel. Alors, une vraie bonne idée ce pari ? Réponse avec le test des Momentum.

 

Premier constat, la firme américaine à fait le choix de la sobriété absolue. Le design nous apparait réussi, mais il faut admettre que ce choix sans concession ne plaira pas à tout le monde. Sobre donc, voir class diront certains même !!

Pour qui ? Pourquoi ?

Le Momentum se positionne comme un produit d’entrée de gamme. Par entrée de gamme, ne comprenez surtout pas que c’est un produit « low cost ». Bien au contraire même, ce chausson est très bien fini et assemblé.  Cette qualité générale participe sans doute à son image « classe et cossue ».

Par entrée de gamme, comprenez surtout que le Momentum est le chausson le plus accessible de la lignée. Une tige plate, relativement rigide, parfaitement adaptée aux profils verticaux. Le chausson est assez large et donc universel, l’asymétrie est peu prononcée, bref tout est présent pour que le confort soit au rendez-vous. Ce Momentum peut tout à fait être conseillé comme un premier chausson d’escalade.

Je vous épargne les termes techniques tels que les « Knit Technology » mais il faut s’arrêter deux minutes sur les matériaux utilisés car c’est bel et bien là que réside la nouveauté. Black Diamond n’a pas utilisé comme tout le monde le cuir (naturel ou synthétique) mais du « tissu ». Ce matériau se comporte en termes de vieillissement comme le cuir synthétique. A savoir donc que le chausson va très peu travailler et conserver une forme générale proche de son état neuf. Il faut donc prendre une taille ajustée mais pas serrée.

Ce tissu a aussi la propriété d’être respirant, notamment au niveau des orteils où le maillage est différent, pour une meilleure évacuation de la transpiration. Un atout et un bel argument à mettre en avant.

Un bémol ? oui, mais alors un tout petit ! Le confort d’accueil surprend un peu et se positionne légèrement en retrait face à des concurrents en cuir synthétique au contact très doux.

Place à la grimpe :

A l’image de son design, ce Momentum est apparu sobre et efficace. Très simple d’utilisation, sa rigidité aide beaucoup les appuis sur petites prises. A titre personnel, j’ai préféré ce chausson en falaise où ses qualités et son confort rassurent le grimpeur. En SAE, la gomme et la construction de ce Momentum relativement rigide  font que l’on trouve vite les limites de ce modèle. Les adhérences sur prises rondes et autres volumes ne sont pas très rassurantes. D’un autre côté, me direz-vous, ce n’est pas ce que l’on demande à ce type de chausson, je vous l’accorde.

A noter aussi qu’avec ses 4,3 mm de gomme, sa durée de vie ne sera pas un problème…

Conclusion : Premier test convaincant pour Black Diamond qui, sans révolutionner le monde du chausson d’escalade, a su apporter sa touche personnelle avec des choix de matériaux innovants et pertinents. Le prix sera lui aussi serré et il faudra compter 90 euros pour s’offrir cette nouveauté. Une base tarifaire plus qu’intéressante dans le contexte d’augmentation générale du prix des chaussons qui semble ne pas avoir de limites…

Ce Momentum  est un produit sérieux, bien fini et très cohérent avec son programme. Nul doute qu’avec son design chic et très urbain, il trouvera son public.

Publié le : 02 novembre 2017 par Vincent 2239 vues

# Dossiers# Univers MatosNews MatosTest matos

Black Diamondmomentum