Le contenu

La (folle) saison de Romain Desgranges en 10 images !

© Yannick Long

15 saisons de Coupes du Monde, plus de 100 étapes mondiales à son actif, et des milliers d’heures passées à s’entraîner, depuis plus de 20 ans. Romain Desgranges ne se considère pas comme un surdoué de l’escalade. Petit à petit, à force de travail et de détermination, le chamoniard a gravi des échelons, pour se retrouver le week-end dernier sur le plus beau podium de sa carrière: celui du classement général des Coupes du Monde 2017. Dans sa main, une coupe, qui représente beaucoup pour lui.

Retour en images sur les moments les plus forts de la plus belle saison de Romain Desgranges !

Entraînement…

Depuis les Championnats du Monde de Paris en septembre 2016, Romain Desgranges s’entraîne, chez lui, au gymnase de Chamonix, en vu de préparer au mieux la saison 2017 qui approche. Au programme, un championnat d’Europe, suivit de huit étapes de Coupes du Monde. Cette saison s’annonce longue et éprouvante, il va falloir être solide !

© Sébastien Tavares Gomes

Romain Desgranges surfe sur l’Europe !

Champion d’Europe ! Pour la deuxième fois de sa carrière, Romain Desgranges s’offre le titre de champion d’Europe sur cette première compétition internationale de l’année. 1er des qualifications, 1er des demi-finales et 1er des finales. Le chamoniard ne laissera personne grimper plus haut que lui, pas même Adam Ondra venu s’inviter sur cette compétition. La plus belle saison de Romain Desgranges était lancée…

© Ralf Brunel

Et de deux médailles d’or !

Quelques jours à peine après son titre de champion d’Europe, Romain Desgranges confirme. Après une première médaille continental, voilà qu’il remporte maintenant une médaille d’or mondial, en montant sur la plus haute marche du podium de la première Coupe du Monde de la saison, à Villars en Suisse. Un début de saison parfait pour le leader de l’équipe de France.

© Vladek Zumr

Une compétition (quasi) parfaite à Chamonix…

La place du Mont-Blanc est en délire. Romain Desgranges, le premier finaliste à s’élancer en ce soir du 13 Juillet 2017 vient de monter au sommet de la voie de finale. Explosion de joie à Chamonix. Mais très vite, trois autres grimpeurs parviennent eux aussi en haut de la voie. Romain finit 4ème, au pied du podium… Le chamoniard le sait, il ne pouvait pas faire mieux en finale ce soir là.

© FFME / Rémi Fabregue

Victoire française à Briançon !

Qu’il est bon d’entendre la Marseillaise résonner dans le quartier Berwick de Briançon. L’équipe de France de bloc, réunit au pied du podium, entonne l’hymne national. Celui qui domine cette soirée ? Romain Desgranges qui rêvait d’une victoire sur une étape de Coupê du Monde en France. Même s’il ne sort pas la voie, le il sera le grimpeur à aller le plus haut dans ces finales. Une troisième médaille d’or, qui n’allait pas être la dernière…

© Nicolas Mattuzzi

Et de quatre !

C’est la quatrième fois que Romain Desgranges se retrouve sur la plus haute marche du podium cette saison. Sourire aux lèvres, il savoure cet instant. Cette fois, c’est à Edimbourg qu’il fait forte impression, mettant plus de cinq prises dans la vue aux autres finalistes. À ce moment, il conforte son avance au classement général.

© Eddie Fowke

Péripéties chinoises…

Les deux étapes de Coupes du Monde chinoises qui suivirent ne furent pas les plus prolifiques pour Romain Desgranges. La fatigue de la saison commence à se faire sentir, tant physiquement que mentalement. Déception pour le chamoniard, qui comptait profiter de Wujiang et Xiamen pour sécuriser son titre pour de bon. Mais sa 5ème et 22ème place laisse a contraire Stefano Ghisolfi se rapprocher de lui au classement général. Retour à l’entraînement, avant une ultime et dernière étape à Kranj.

© Eddie Fowke

Concentration…

C’est sûrement la compétition la plus importante de sa vie… C’est sur cette voie de demi-finale slovène que tout va se jouer. 15 saisons internationales, plus de 100 étapes mondiales, qui mènent à ce moment précis. S’il rentre dans le top 15 des demi-finales de la Coupe du Monde de Kranj, alors Romain sera assuré de remporter son premier titre mondial. Le speaker annonce son nom: à son tour de rentrer dans l’arène…

© Yannick Long

Un ultime mouvement…

Voilà le dernier mouvement que Romain Desgranges effectuera cette saison. Il ne sortira pas cette demi-finale à Kranj, mais chutera dans ce ballant. Dès son retour au sol, il se rue sur les résultats. Même si Romain ne sera pas en finale de cette dernière étape, aucun goût de déception… car en terminant 9ème, il vient de remporter le titre mondial 2017. Un accomplissement, un rêve qui se réalise. Tous les grimpeurs internationaux viennent le féliciter. Il est le meilleur compétiteur du monde !

© Eddie Fowke

Décompression !

La pression retombe pour Romain Desgranges sur le podium du classement général des Coupes du Monde 2017. Et il la tient fermement dans ses mains cette coupe. Après en avoir tant rêvé, voici qu’il l’a fait. Mais alors qu’il vient de remporter l’un des plus beaux titres de ce sport, Romain Desgranges se tourné déjà vers l’avenir. Un avenir proche. Car dans 10 mois maintenant, il a rendez-vous à Innsbruck, en Autriche, pour disputer les Championnats du Monde d’escalade… Le dernier titre qu’il lui manque…

© Eddie Fowke

Publié le : 17 novembre 2017 par Nicolas Mattuzzi 3786 vues

# Actualités PG# Univers compétition

romain desgranges