Le contenu

Une troisième victoire consécutive en Coupe du Monde de vitesse pour Anouck Jaubert !

Ce soir, après les finales de la Coupe du Monde de difficulté, la Marseillaise résonnera lors de la cérémonie des médailles ! Et l’hymne français, on le doit une nouvelle fois à Anouck Jaubert. La championne de France en titre vient de s’offrir une troisième médaille d’or consécutive lors de la Coupe du Monde de vitesse d’Édimbourg.

Anouck Jaubert instoppable !

La française a été inarrêtable ce week-end en Écosse. Hier, elle mettait déjà tout le monde d’accord, en se hissant en tête des qualifications avec un temps de 7″86. Elle faisait alors partie avec la russe Iuliia Kaplina des deux seules grimpeuses à passer sous la barre des huit secondes.

Aujourd’hui, Anouck ne perdra aucun de ses duels en phases finales. Elle signe de nouveau le meilleur temps des huitièmes de finale, gardant sa première place.

En quart de finale, elle passe sous la barre des huit secondes, avec un run en 7″91.

En demi-finale, Anouck est opposée à la polonaise Anna Brozek, numéro 5 mondial. Ça va très vite pour la française, qui signe son meilleur temps du week-end: 7″77. Anna ne peut pas rivaliser et frappe le buzzer en 8″20.

Direction les finales pour Anouck Jaubert, qui est opposée à la russe Mariia Krasavina. Et deviner son temps en demi-finale ? 7″77, le même temps qu’Anouck ! Cet ultime duel s’annonçait palpitant.
Et le start retentit et les deux grimpeuses sont au coude-à-coude. Mais à mi-voie, la russe commet une erreur, laissant filer Anouck jusqu’au sommet. Avec un temps de 7″93, la française remporte ainsi sa troisième Coupe du Monde d’affilée, après Villars et Arco.

Ainsi, au classement général, Anouck Jaubert, toujours deuxième, réduit l’écart avec Iuliia Kaplina. Moins d’une dizaine de points les sépare maintenant.

Victoire italienne chez les hommes !

Une victoire italienne sur une Coupe du Monde de vitesse ? Voilà cinq ans que ce n’était plus arrivé ! Celle d’aujourd’hui, on la doit à Ludovico Fossali, le jeune italien de 20 ans, qui remporte sa toute première médaille d’or internationale. S’étant révélé cette année, Ludovico fait parler la poudre en Écosse.

Lors des quarts de finale, il est le premier grimpeur à passer sous la barre des six secondes. Il améliore encore en demi-finale, grimpant la voie en 5″79. Personne ne fera mieux que lui.

Le voici alors opposé au russe Stanislav Kokorin en finale. Mais ce dernier commet une erreur devenue irréparable avec le nouveau règlement: son faux départ sera directement éliminatoire.

Ainsi, Ludovico savoure sa première victoire en Coupe du Monde, grimpant la voie en 19″17. Et pour une fois, ce n’était pas la Russie la nation la plus forte en vitesse, mais bien l’Italie. Car c’est un autre italien qui monte sur la troisième marche du podium, Leonardo Gontero.

Les résultats complets:

Les deux dernières étapes de Coupe du Monde de vitesse auront lieu en Chine, à Wujiang les 07 et 08 Octobre et à Xiamen les 14 et 15 Octobre.

Publié le : 24 septembre 2017 par Nicolas Mattuzzi 1666 vues

# Univers compétitionCoupes du mondeVitesse

cdm edimbourg 2017cdm vitesse 2017edimbourg 2017