Le contenu

Retour sur les premiers championnats du monde jeunes du combiné !

Après plus de dix jours de compétition non-stop à l’occasion des Championnats du Monde jeunes à Innsbruck, la semaine se terminait ce week-end, avec une épreuve inédite, programmée suite à l’intégration de l’escalade aux Jeux Olympiques de 2020: un combiné difficulté/bloc/vitesse.

Ce n’est pas simplement en faisant le cumul des résultats de chaque grimpeur sur les trois épreuves qui avaient eu lieu dans la semaine que ce classement au combiné était effectué. Les grimpeurs devaient bel et bien renfiler les chaussons, pour disputer une nouvelle épreuve de vitesse, de bloc et de difficulté. Et c’est à l’issue de cette nouvelle compétition que le premier champion du monde du combiné serait sacré.

Le classement est calculé de manière simple. Le rang de chaque grimpeur dans chaque discipline est multiplé. Le grimpeur comptant le produit le moins élevé l’emporte.
(Exemple: 1er en difficulté, 3ème en bloc et 2ème en vitesse = 1 x 3 x 2 = 6 points)

Domination incroyable des japonaises en minimes !

Les japonais sont en route vers les J.O de Tokyo. Si certains en doutaient encore, c’est maintenant une certitude. Si les japonais évoluant sur le circuit de Coupes du Monde seniors sont déjà très forts, la révèle nipponne s’annonce… incroyable !

Chez les minimes filles, c’est de nouveau un podium 100% asiatique, qui a couronné trois japonaises.

La jeune Natsuki Tanii remporte tout: elle ne fait qu’une bouchée des quatre blocs de finale, qu’elle enchaîne à vue, se classant première. Puis elle remporte son duel final en vitesse. Enfin, elle sort la voie dans l’épreuve de difficulté. Un sans faute pour la japonaise, qui est donc est la première minime sacrée championne du monde du combiné.

Ai Mori et Futaba Ito complètent ce podium. Naïlé Meignan, l’une des deux françaises engagée dans ce format combiné, termine à la 4ème place (6ème en difficulté, 3ème en vitesse et 5ème en bloc), devant Luce Douady, 6ème (5ème en difficulté, 4ème en vitesse et 6ème en bloc).

Chez les garçons, les japonais sont bien présents également, terminant respectivement 2ème, 3ème et 4ème de ce combiné. Mais la victoire finale ne revient pas à l’un d’eux. En étant 2ème en vitesse, 2ème en difficulté et 3ème en bloc, le russe Semen Ovchinnikov a été le grimpeur le plus complet ce week-end, montant sur la plus haute marche du podium.

À noter que pour les cadets, cette compétition était sélective pour les Jeux Olympiques jeunes, qui se dérouleront à Buenos Air, en Argentine, du 06 au 18 Octobre 2018.

  • Les résultats complets:
Sam Avezou, champion du monde cadets du combiné !

Cocorico ! Victoire française chez les cadets garçons hier. En prenant la deuxième place en difficulté, la troisième place en bloc et la septième en vitesse, Sam Avezou est devenu le premier français champion du monde du combiné ! Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance… En difficulté, atteignant la même prise que l’italien Philip Schenk, il est départagé au temps avec ce dernier. Sam Avezou prend donc l’avantage, ayant grimpé plus vite que l’italien. Un podium complété par le bulgare Petar Ivanov.

Il s’en est fallu de peu pour qu’un autre français monte sur ce podium. En terminant 10ème en difficulté, 13ème en vitesse et 1er en bloc, Nathan Martin se classe 4ème du combiné.

Chez les cadettes, médaille d’or à domicile pour la jeune Sandra Lettner. L’autrichienne met tout le monde d’accord dès l’épreuve de bloc, où elle enchaîne quatre tops, prenant la première place.

Derrière, on retrouve les deux mutantes américaines, Ashima Shiraishi, deuxième (1ère en difficulté, 13ème en vitesse et 4ème en bloc), devançant sa compatriote Brooke Raboutou, qui monte sur la troisième marche du podium (5ème en difficulté, 9ème en vitesse et 3ème en bloc).

  • Les résultats complets:
Laura Stöckler, la deuxième autrichienne sacrée à domicile !

Elle n’osait même pas l’imaginer… Remportant le titre de championne du monde juniors du combiné, chez elle, devant son public. Pourtant l’autrichienne l’a fait ! Elle est la grimpeuse à monter le plus haut dans la voie de difficulté, se classant première. Elle est celle qui mettra le moins d’essai pour empocher deux des quatre blocs de finale, se classant de nouveau première de cette discipline. Enfin, en remportant son duel de vitesse en petite finale, elle se hisse sur la plus haute marche du podium de ce championnat du monde du combiné. Un podium complété par la russe Iuliia Panteleeva et l’américaine Margo Hayes.

Chez les juniors hommes, deux japonais sur les deux plus hautes marches du podium. Médaillé d’or, Meichii Narasaki, qui s’illustrait cette année sur le circuit international senior prouve qu’il est l’un des prétendants sérieux à la médaille olympique en 2020. Premier en bloc et en vitesse et quatrième en difficulté, il est le nouveau champion du monde juniors du combiné.

Il devance son compatriote Yoshiyuki Ogata et l’américain Kai Lightner.

  • Les résultats complets:

Publié le : 10 septembre 2017 par Nicolas Mattuzzi 2003 vues

# Univers compétition

championnats du monde jeunes 2017innsbruck 2017