Le contenu

Suprématie extrême du Japon sur les Championnats du Monde de bloc minimes !

3 places sur le podium des minimes garçons, 3 places sur le podium des minimes filles. 6 places en tout donc chez les minimes, dont 5 occupées par le Japon !

Suprématie extrême de cette nation hier, qui est à coup sûr le pays le plus performant en bloc, que ce soit chez les seniors ou chez les jeunes !

Chez les minimes garçons, Rei Kawabata, qui participait à sa première compétition internationale, s’empare de la victoire, enchaînant 3 blocs en 6 essais en finale. Avec deux essais de plus, il est suivi par le russe Semen Ovchinnikov, seul athlète non-japonais sur le podium…
Enfin, Ryoei Nukui participait lui aussi à sa première compétition mondiale. Le japonais fait partie des trois grimpeurs à avoir enchaîné 3 blocs de finale. Ses 11 essais le placent sur la troisième marche du podium.

Chez les filles, elles étaient trois japonaises à prétendre au podium. À la sortie, nous les retrouvons toutes les trois sur ce podium des Championnats du Monde 2017.

Sur la plus haute marche, Futaba Ito qui remporte la médaille d’or en étant la seule finaliste à enchaîner les quatre blocs. Elle devance ainsi sa compatriote Natsuki Tanii, qui valide 3 blocs en 5 essais. Enfin, en empochant un bloc à vue et en comptabilisant 3 prises de zone, Saki Kikuchi remporte la médaille de bronze.

Les résultats complets:

Vitesse

La vitesse faisait son entrée hier sur les Championnats du Monde jeunes. Et comme pour le bloc, ce sont les cadets qui ont ouvert le bal.

Chez les hommes, la Russie domine sa discipline de prédilection. Sergey Rukin remporte le titre de Champion du Monde, remportant son duel final de 30 centièmes de seconde face à son compatriote Georgiy Morozov.

Trois français étaient engagés chez les cadets. La meilleure prestation tricolore nous vient de Sam Avezou, qui se hissera jusqu’en huitième de finale, terminant 13ème. C’est plus compliqué pour Mathieu Miquel et Nathan Martin, qui ne disputent pas les phases finales, terminant respectivement à la 39ème et 44ème place.

Chez la fille, la première et polonaise et s’appelle Aleksandra Kalucka. Elle remporte son face-à-face en finale, contre la chinoise YiLing Song, qui prend la deuxième place.

Pas de françaises sur le podium, mais deux dans le top 10. Lucile Saurel réalise la meilleure performance, se classant 9ème, juste devant Jennifer Bonnet, 10ème.

Il ne manquait pas grand chose à Romane Fontelaye pour entrer en huitième de finale. La jeune française termine 17ème.

Les résultats complets:

La suite du programme:

Lundi 4 Septembre

10:00-12:30     Qualifications vitesse minimes
13:00-15:30    Qualifications vitesse juniors
17:00-19:00    Finales vitesse minimes et juniors

Mardi 5 Septembre

10:00               Qualifications difficulté cadets

Mercredi 6 Septembre

10:00               Qualifications difficulté minimes
15:00               Qualifications difficulté juniors

Jeudi 7 Septembre

12:00-14:45     Demi-finales difficulté minimes
15:00-17:45     Demi-finales difficulté juniors
20:00-21:00     Finales difficulté minimes

Vendredi 8 Septembre

12:00-14:45     Demi-finales difficulté cadets
19:00-20:00     Finales difficulté cadets
20:30-21:30     Finales difficulté juniors

Samedi 9 Septembre

09:00-09:30     Finales vitesse combiné minimes
10:15-13:45     Finales bloc combiné minimes
13:45-15:30     Finales difficulté combiné minimes
16:00-16:30     Finales vitesse combiné juniors
17:30-19:10     Finales bloc combiné juniors
20:15-21:45     Finales difficulté combiné juniors

Dimanche 10 Septembre

10:00-11:20     Finales vitesse combiné cadets
12:20-14:30     Finales bloc combiné cadets
15:30-17:30     Finales difficulté combiné cadets

Publié le : 04 septembre 2017 par Nicolas Mattuzzi vues

# Univers compétition

championnats du monde jeunes 2017innsbruck 2017