Le contenu

Médaille de bronze pour Julia Chanourdie aux Jeux Mondiaux !

Les Jeux Mondiaux viennent de se terminer pour les épreuves d’escalade. Ce sont les finales de la difficulté qui clôturaient l’événement. Julia Chanourdie repart avec la médaille de bronze, tandis que Romain Desgranges échoue au pied du podium.

Julia Chanourdie sur le podium des Jeux Mondiaux 2017 !

Julia Chanourdie vient de monter sur son premier podium international senior ! Et obtenir une première médaille mondiale sur les Jeux Mondiaux, c’est quelque chose de fort !

Nous la savions en forme en ce début de saison 2017, voici qu’elle confirme à Wroclaw, en Pologne. Et le suspense aura été long pour Julia… Il aura fallu attendre la fin des finales pour que la française sois sûre de rester sur le podium.

Les deux premières finalistes à s’élancer dans la voie, Claire Buhrfeind et Mina Markovic se font avoir à mi-parcours.

C’est donc déjà au tour de notre seule et unique française de s’élancer. Julia entre directement dans le rythme de la voie et dépasse la verticale limite fixée par la slovène. Elle enchaîne tous les mouvements du dévers et finit par se retrouver à quelques prises de la fin de la voie. Il faut s’asseoir sur une prise de pied assez éloignée et se rétablir pour sortir de ce dévers. Après un beau combat dans la voie, Julia chute en lançant sa main gauche et se fait emporter dans les airs.

Mais la compétition n’était pas finie… Il reste quatre des meilleures grimpeuses du monde à s’élancer. La japonaise Akiyo Noguchi, pourtant habituée de ce type de mouvement en bloc, chutera une prise sous Julia, tandis que l’autrichienne Jessica Pilz ne valorisera pas la dernière prise tenue par notre française.

Janja Garnbret se lance alors. Le public la contemple: peut-elle libérer cette voie ? La slovène ne commet aucune erreur dans la première partie de la voie. Elle arrive à la sortie du dévers, essaye plusieurs méthodes et finit par chuter sur le même mouvement que Julia. Il en sera de même pour la belge Anak Verhoeven.

Il ne reste plus que Jaïn Kim… La coréenne, première des qualifications, veut se venger. Sur les deux dernières éditions des Jeux Mondiaux, elle avait frôlé la médaille d’or à deux reprises. Mais Jaïn perd du temps dans le crux de la voie, et chute, sans valoriser la fameuse prise.

Anak Verhoeven, Janja Garnbret et Julia Chanourdie sont donc ex-aequo sur cette voie de finale. Elles seront départagées suite aux résultats du tour précédent. Ainsi, la belge monte sur la première marche du podium, devançant Janja et Julia.

Doublé japonais chez les hommes !

Ils montent… Ils montent… ils montent ces japonais ! Si les bloqueurs japonais ont mis tout le monde d’accord cette saison, leurs compatriotes lactates semblent eux aussi monter en puissance cette année.

Yuki Hada et Keiichiro Korenaga montaient déjà tous deux sur le podium de la dernière Coupe du Monde à Chamonix. Ce matin, ils prenaient les deuxièmes et troisièmes places des qualifications, juste derrière Romain Desgranges.

Ce soir, ils sont de nouveau sur le devant de la scène, sur les plus hautes marche du podium. Ex-aequo après leur prestation en finale, ils seront eux aussi départagés suite aux résultats des qualifications. C’est donc Keiichiro Korenaga qui remporte l’or sur ces Jeux Mondiaux, tout comme Sachi Amma l’avait fait en 2009. Le jeune Yuki Hada, qui ne compte même pas une dizaine de Coupes du Monde de difficulté à son actif, prend la médaille d’argent, devant Sean McColl, 3ème.

La zipette maudite de Romain Desgranges…

Le chamoniard s’est fait rattraper par ses vieux démons dans cette voie de finale…

Si les premiers mouvements de la voie laissaient les grimpeurs rentrer dans le rythme, un jeté à mi-voie sera fatal pour la moitié des finalistes. Domen Skofic ne parviendra pas à tenir les deux boules à l’arrivée de ce mouvement dynamique. Il en sera de même pour l’italien Francesco Vettorata ou le polonais Maciej Dobrzanski.

Après de belles qualifications, Romain Desgranges était le dernier grimpeur à s’élancer ce soir. Malheureusement, le capitaine de l’équipe de France sera de retour au sol plus tôt que prévu… Au moment de donner l’impulsion lors du jeté, son pied droit zippe du volume, ne le propulsant pas assez haut pour aller chercher les deux prises de réception. Il termine 4ème, au pied du podium.

Les résultats complets:

Le tableau des médailles:

Toutes disciplines confondues, c’est le Japon qui remporte le plus de médailles: deux en or et deux en argent.
Les japonais sont talonnés de près par les russes, qui comptent eux aussi quatre médailles: une en or et trois en argent.
Enfin, la France monte sur le podium avec trois médailles, une en argent et deux en bronze.

Photos: Szymon Aksienionek

Publié le : 23 juillet 2017 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

jeux mondiauxjulia chanourdie