Le contenu

Cédric Lachat se lance dans le coaching personnalisé !

Après des années et des années passées à haut-niveau, des compétitions internationales aux meilleures performances mondiales en falaise, le suisse Cédric Lachat se lance dans le coaching personnalisé, à travers CLEP Climbing – Cédric Lachat Expérience Performance.

Ainsi, Cédric propose un suivi individualisé pour chaque grimpeur ayant des objectifs en compétition, mais aussi en falaise.

  • Le principe:

– Une première séance où Cédric vous rencontre pour faire le point. Objectif, bilan, motivation, planification, temps disponible…

– Puis, selon vos attentes et les contraintes de votre vie privée, Cédric vous élabore un programme d’entraînement unique, basé sur vous et exprès pour vous. Pour Cédric, le contact est primordial ! C’est pourquoi, tout au long de la période d’entraînement, un suivi sera organisé régulièrement pour échanger sur les séances d’entraînement, l’état de forme, la suite du programme…

– Enfin, Cédric consacrera plusieurs demi-journées à ses poulains pour un entraînement personnalisé, sous ses yeux.


« Pour moi, l’entraînement et la progression passent en grande partie par le mental et par la manière d’aborder un exercice, de forcer, de respirer, de se concentrer. Forcer pour forcer n’amène pas à de grands résultats et surtout ne fait pas partie de mes méthodes. CLEPclimbing a pour but d’unifier la préparation physique et l’escalade au mental et à l’expérience. Vous forcerez en ayant conscience de ce que vous faites et vos résultats en seront décuplés. » C.L


Cédric met donc à profit toutes ses années passées à s’entraîner pour performer au service d’un petit groupe de grimpeur, qu’il suivra régulièrement et individuellement.

Pour cela, le suisse s’est créé un nouveau site web comme support. On y retrouve toutes les informations relatives aux différents coaching proposés, ainsi qu’une rubrique très intéressante, « Le B.A.-BA de l’entraînement ». À l’intérieur, quelques thèmes d’entraînement publiés par Cédric, comme, la visualisation, la respiration ou encore la gestion du stress, dont voici un extrait:

« Pour moi, une grimpe relâchée, c’est tenir une prise en y mettant le moins de pression possible, grimper de manière décontractée, prendre le temps de se reposer et d’analyser la suite, prendre des risques sans penser à la chute et croire à son objectif sans abandonner.
Lors d’un mouvement, le stress nous fait serrer les prises très fort. Dans ce même passage, sans stress, il est possible de tenir les prises avec deux fois moins de pression sans pour autant tomber. Imaginez alors gain d’énergie sauvé ! Malheureusement, c’est loin d’être si facile à réaliser.

Voici un petit exercice mental que j’aime beaucoup : dans un passage difficile qui demande beaucoup de force physique, essayez d’inventer une sensation de facilité dans votre corps alors qu’en réalité c’est un effort qui demande beaucoup de puissance. A cet instant, si vous parvenez à rester calme et relâché tout en acceptant le risque de chute, bien que l’effort soit présent et la chute interdite, vous aurez alors réussi à tromper votre corps et votre esprit en gérant votre stress ! »

Publié le : 17 juin 2017 par Nicolas Mattuzzi 3865 vues

# Actualités PGentraînement

Cedric LAchat