Le contenu

Quel format pour l’escalade olympique ?

Comment l’escalade est-elle parvenue à intégrer le programme des Jeux Olym- piques de Tokyo 2020 ? Et que sait-on aujourd’hui du format de l’escalade olympique ? Grande Voix – le nouveau support d’information long format de la FFME – s’est penché sur ces questions.

Découvrez ci-dessous le format olympique retenu par l’IFSC:

Quelles sont les premières conclusions que l’on peut en tirer ?

On ne sait pas encore quel sera le processus de sélection pour les athlètes qui concourront à Tokyo. « Une seule chose est sûre : ils seront sélectionnés via une compétition au format olympique. Un champion du monde sur une seule discipline ne sera pas sélectionné automatiquement par exemple », explique Damien You.

– La finale se déroulera d’une seule traite, par l’enchaînement – dans cet ordre – de la vitesse, du bloc et de la difficulté. Et pourquoi dans cet ordre ? « Parce que compte-tenu du type d’effort dans chacune des disciplines et de leur timing, il était évident de choisir cette formule. »

Et après Tokyo ?

Rien n’est entériné pour le moment. L’escalade a deux moyens d’être aux JO 2024 à Los Angeles (USA) ou à Paris (FRA) : être à nouveau choisi en sport additionnel, ou intégrer le programme olympique par la grande porte. Encore une fois, une seule chose est sûre : nous saurons cet été si cette 2e option a été choisie par le CIO. Affaire à suivre.             

 

Publié le : 18 avril 2017 par Charles Loury 1083 vues

# Actualités PG# Dossiers# Univers compétition

ffmeIfscjeux olympiques