Le contenu

Test matos: les chaussons Scarpa Vapor V

Scarpa possède une gamme très complète de chaussons d’escalade. Du modèle débutant (ou « entrée de gamme ») aux chaussons ultra-spécifiques comme le Drago, il y en a pour tous les goûts, toutes les pratiques et presque toutes les bourses.

Le Vapor V s’impose  comme le véritable trait d’union dans cette gamme, à la frontière entre les chaussons adaptés au grimpeurs novices ou « débrouillés » (Force X, Techno X, Velocity ou Origin)  et les chaussons performants représentés par la gamme Instinct, Booster…

L’ultra performant, Scarpa sait le faire, mais forcement,  on tombe de fait sur des produits très spécifiques comme le Drago, le Mago ou très récemment le Chimera.

Seule la gamme Instinct échappe un peu à la règle avec un ratio performance/polyvalence très intéressant.

Ce nouveau Vapor V s’inspire donc de la même recette que cette gamme Instinct et Scarpa annonce la couleur: « le nouveau Vapor V sait tout faire!  » 

 

Une asymétrie peut prononcée :

En effet, le Vapor V s’appuie sur une pointe fine et légèrement plongeante. De ce fait, Scarpa s’adresse à tout le monde et à tous les pieds en éliminant les contraintes liées à l’asymétrie.

Mais attention, cette « absence » d’asymétrie ne veut pas dire que le chausson n’est pas précis. Très fine et légèrement plongeante donc, la pointe est aussi rigide à souhait, procurant au Vapor une précision redoutable sur petites prises. Cette précision est aussi due à la gomme Vibram XS Edge qui est une gomme plutôt rigide et qui ne se déforme pas quand on charge une micro-prise.  On est vraiment bluffé par les performances !!

Léger, près du pied, ce Vapor s’est montré tonique sur les appuis avec une poussée franche bien connue chez Scarpa.

 

Une construction moderne :

Scarpa s’appuie sur une nouvelle construction qui permet au chausson de ne pas se « désolidariser » lors de la poussée car la pointe et le talon sont reliés par une fine tige. Pour faire simple, plus on charge la pointe, plus le talon pousse… Ce système nommé BI-TENSION permet aussi au Vapor de conserver sa forme dans le temps pour ne pas finir avec la forme de la babouche d’Aladin….

Scarpa a jugé bon de mettre un bel enrobage sur la pointe. La durée de vie s’en trouve prolongée, le confort augmenté et les performances améliorées pour une utilisation plus en adéquation avec la pratique moderne (bloc, salle et falaise).

Le talon a été assagi par rapport à l’ancienne version mais reste une belle réussite. Très confortable, il pousse correctement et met en confiance immédiatement.

 

A noter que ce Vapor V se détend peu, du fait d’une construction basée sur des matériaux synthétiques. Attention lors de votre achat à ne pas les prendre trop petits en espérant qu’ils se détendent…

Pour qui ?

Pour presque tout le monde finalement !!

Plus sérieusement, ce chausson sera parfait pour accompagner un grimpeur débrouillé. Vous débutiez, vous vous étiez achetez un chausson d’entrée de gamme pour commencer et vous souhaitez investir dans un chausson qui vous aidera à progresser ? Alors ce Vapor V est fait pour vous ! Ah non !! Je vous vois sourire… Il ne vous rendra pas plus fort, mais oui, il vous aidera à améliorer votre technique de pied en vous obligeant finalement à mieux grimper.

Sa grande force, vous l’aurez compris, est cette alchimie entre des performances de bon niveau et sa forme presque « tout public »

Pour les grimpeurs confirmés, si vous cherchez une paire unique, un chausson capable de vous accompagner partout, signez en bas à droite… Après, forcément, des chaussons plus spécifiques (pour le bloc surtout) feront la différence en terme de performance pure.

Autre cas de figure, ce Vapor V pourrait bien devenir un parfait compagnon de grandes voies, même dures et techniques… A noter qu’une version à lacets (légèrement plus rigide) est aussi disponible pour un maintien encore plus précis.

Fan absolu des Instinct VS ou VSR, j’ai été, pour ma part, bluffé par ce Vapor V !

Amandine LOURY, membre de la team PG Falaise, nous donne son avis:

Dès la réception des Vapor V Wmn, ils plaisent, le look est sympa.

Il ne reste plus qu’à mettre le pied dedans. Faciles à enfiler avec à une large ouverture et un talon qui ne revient pas trop vers l’avant, ils semblent rapidement confortables. Mais dès qu’il s’agit de pousser sur un pied, le mal de pied se fait déjà un peu plus ressentir. La gomme sur le dessus du chausson ainsi que la structure sous la malléole paraissent raides. Mais pas d’inquiétudes, après quelques séances, ils s’assouplissent et deviennent super confortables, en plus d’avoir de bonnes sensations sous les pieds. Le serrage par velcros inversés permet de bien ajuster le chausson à son pied. 1 pointure ou 1 pointure et demie en dessous de sa pointure de ville suffit car ils se détendent peu.

Concernant la précision, la pointe assez fine associée à la gomme XS edge, permet de charger de petites prises avec efficacité et de se dresser au maximum sur les petits pieds. Les vapor V restent super polyvalents et les adhérences de pied ne sont pas un calvaire comme cela peut l’être avec des chaussons très rigides. Le talon, confortable, est efficace grâce à un bon maintien. Petit touche supplémentaire sur ce modèle de Vapor, la gomme sur le dessus du chausson pour permettre les contres pointes.

Tout est donc réuni pour avoir un chausson polyvalent et performant sur tout type de supports, bloc, voies, indoor, outdoor. Mais là où le Vapor V excelle le plus, c’est dans les voies en falaise et les voies sur sae avec un bon compromis entre rigidité et souplesse permettant de charger tout type de prises de pied. En bloc en salle, ils manquent un peu de souplesse pour valoriser au maximum les appuis à plat sur les volumes qui sont très à la mode actuellement.

En résumé, ce chausson est destiné à tout grimpeur en recherche de polyvalence et de confort, notamment en falaise.

 

 

 

 

 

Publié le : 28 mars 2017 par Vincent

# Actualités PGNews MatosNon classéTest matos

scarpavapor v