Le contenu

Finales du CWIF: tout ce qu’il faut retenir !

Hier soir se clôturait un week-end chargé à Sheffield, en Angleterre. D’abord de grosses qualifications, qui réunissaient plus de 400 grimpeurs, venus de 25 pays différents, puis des demi-finales, très difficiles, pour les 20 meilleurs hommes et femmes. Et enfin des finales qui auront tenu en haleine le public jusque dans les derniers moments de la compétition.

Oui, le CWIF c’est bien l’un des plus gros rassemblements de l’année. Et en onze saisons, le niveau n’avait jamais été aussi élevé que cette année.

Voici les points qu’il ne fallait surtout pas louper des finales d’hier soir !

 

  • Victoire française sur le CWIF ! Hé oui, c’est bien une française qui est montée sur la première marche du podium hier soir. Mélissa Le Nevé confirme sa forme (monumentale) du moment. La jeune retraitée des compétitions a tout de même fait le déplacement jusqu’à Sheffield, histoire de rappeler à tout le monde que même si elle ne serait plus sur le circuit des coupes du monde, elle serait toujours présente au plus haut-niveau !
  • 3/3. C’est le score qui a permis à Mélissa Le Nevé de l’emporter. Elle sera d’ailleurs la seule grimpeuse à réaliser autant de blocs, et la seule de toutes les finalistes à enchaîner le dernier bloc (qui plus est, à vue !)
  • À deux doigts de participer à la compétition ! Alex Megos n’était pas sûr de prendre part à cette compétition en arrivant en Angleterre, suite à une blessure récalcitrante au doigt. Mais n’ayant pu résister à la tentation, il décrochait son ticket pour les finales. Et bien lui en a pris puisque c’est finalement lui qui remporte cette onzième édition chez les hommes ! 
  • Une grande première ! C’est la première fois en effet qu’un même athlète remporte deux fois le CWIF. Alex Megos a donc réussi cet exploit, lui qui était déjà victorieux en 2015.
  • 2/24. 24, c’est le nombre de tops maximums que pouvaient connaître les finales masculines, si chaque grimpeur sortait tous les blocs. 2 c’est finalement le nombre de tops qu’il y aura eu chez les hommes. Jongwon Chon, au sommet du deuxième bloc en 4 essais et Alex Megos, qui validera le troisième bloc en dalle en 2 essais.
  • Premiers, premiers, puis deuxièmes… Jongwon Chon et Petra Klingler ont bien failli réaliser ce qui n’avait encore jamais été fait au CWIF. Tous les deux premiers en qualifications, ils reprenaient exactement ces mêmes places lors des demi-finales. Ils passent non loin du week-end parfait, mais finiront tous deux sur la seconde marche du podium.
  • Les doigts sur la dernière prise ! Quelques millimètres. Voilà ce qu’il a manqué au coréen Jongwon Chon pour toper le premier bloc des finales. Il chutera à plusieurs reprises sur la toute dernière prise du bloc, après un triple mouvement dynamique.
  • 191 ! C’est le nombre total d’essais dans ces finales. Les femmes auront mis en tout 62 essais dans les quatre blocs, quand les hommes en auront mis plus du double: 129.
  • 6 médailles, 6 nations ! Les six grimpeurs qui montent sur le podium viennent de six pays différents ! Une grande diversité durant ces finales, qui marque le côté international de cette compétition, qui définitivement, est la soeur jumelle d’une coupe du monde en matière de spectacle.

Les résultats complets:

Publié le : 19 mars 2017 par Nicolas Mattuzzi 2364 vues

# Actualités PG# Univers compétition

cwif 2017