Le contenu

La team Slovène Janja Garnbret et Domen Skofic enflamment Briançon

Les finales féminines viennent de se terminer à Briançon, et quelles finales!  Une voie superbement tracée par les ouvreurs, avec pas mal de mouvements dynamiques histoire de faire le spectacle! Et ce n’est pas la pluie qui aura entaché le show, l’organisation s’est démenée pour que cette première finale ait lieu, et le public de Briançon aura juste été énorme sous une pluie battante…

IMG_1334Mais revenons en au côté sportif… Nos 2 françaises sont les premières à s’élancer, et elles chutent toutes les 2 à la sortie du toit, avec une prise de plus à l’avantage d’Hélène Janicot qui termine donc 5ème, devant Mathilde Becerra 6ème. Et il faudra attendre l’autrichienne Magdalena Rock, qui revient en forme cette année, pour voir ce crux de sortie de toit passer… Elle enchaînera les mouvements et se rapprochera sérieusement du sommet pour terminer 3ème! Sa compatriote, Jessica Pilz réalisera la même prestation, mais gagne une place grâce au rétro-classement et termine donc avec la médaille d’argent. Pour la première place, pas de surprise, la mutante slovène du moment, Janja Garnbret met tout le monde d’accord. Des méthodes parfois farfelues, mais qu’importe, elle avale les mouvements, les uns derrière les autres avec une résistance incroyable. Elle topera la voie mais sans la valider suite à un dépassement de quelques secondes du temps réglementaire. Peu importe, la première place est largement acquise. 2 surprises sur ces finales, avec 2 grimpeuses qui nous avaient habitué aux podiums lors des précédentes étapes: Kim Jaïn tout d’abord qui se fait piéger dans la dernière partie de voie, mais qui repart tout de même avec une jolie 4ème place, et Anak Verhoeven qui chute en tout début de voie sur un jeté-ramené qu’elle n’aura pas maîtrisé, elle terminera 8ème de ces finales…

Capture d’écran 2016-07-23 à 21.47.26

On passe à la finale masculine, avec la pluie qui a cessé pour le bonheur de tous. Après une pause histoire de laisser aux ouvreurs de sécher le mur qui avait un peu pris l’humidité, les premiers grimpeurs s’élancent dans la voie, et à l’instar de la voie féminine, quel spectacle! Des mouvs spectaculaires en veux-tu en voila, un nez de Pinocchio énorme en sortie de toit, bref, un gros gros bravo aux ouvreurs, c’est ce qu’on aime à Briançon!!

IMG_1515Côté sportif, grosse surprise de Jakob Schubert, pourtant en forme cette année, qui nippera dans le premier tiers de la voie et qui termine donc dernier de la finale. Gautier Supper sera le premier à atteindre ce nez de pinocchio, et il réussira parfaitement à le maîtriser avec un beau rétablissement en prime… Il chutera quelques mouvements au dessus, ce qui ne lui permettra pas de monter sur le podium cette année. La sensation nous vient de Romain Desgranges qui renoue avec une grimpe propre, maîtrisée, et surtout sans erreur: résultat une superbe médaille d’argent, à un cheveu de la plus haute marche du podium. Juste devant, c’est l’énorme Slovène Domen Skofic qui remporte la compétition, après une grosse frayeur dans le début de voie où il devra user de tout son gainage pour maîtriser une zipette. Enfin, c’est le canadien Sean McColl qui complétera le podium. 

En résumé, Briançon reste une fois de plus LA valeur sure en terme de spectacle, juste magnifique… On reviendra, c’est sur! Et un grand merci à tous les bénévoles qui oeuvrent dans l’ombre pour nous proposer des événements de cet envergure, BRAVO!

Capture d’écran 2016-07-23 à 23.20.03

 

Dès demain, retrouvez toutes les photos de cette coupe du monde 2016… restez connectés! 

Publié le : 23 juillet 2016 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm briançon 2016