Le contenu

Résumé de la CDF espoirs et des championnats de France vétérans à Briançon

murHier soir s’achevait la première partie du mondial de l’escalade à Briançon, avec au programme les finales de la coupe de France espoirs et du championnat de France vétérans. 

19h, le public commence doucement à s’amasser devant le mur de la compétition, magnifiquement repeint et mis en valeur sous les lumières flamboyantes du coucher du soleil. On nous annonçait quelques goutes de pluie pour ces finales, mais le ciel bleu aura bien pris le dessus, et c’est tant mieux. C’est donc sous un temps parfait, avec une sono digne des grands événements, que la présentation des grimpeurs peut commencer, avant la traditionnelle lecture de voie. 

On commence par les minimes filles. Une voie toute en résistance était proposée, et une seule grimpeuse en viendra à bout, Pyrène Santal. Une grimpe posée, presque trop facile pour la pyrénéenne, clairement un ton au dessus de ses adversaires directes. Elle remporte donc sa première coupe de France de la saison, son meilleur résultat étant jusqu’à présent 4ème sur l’étape d’Arnas. Lucie Chanourdie et Valentine Roux complètent le podium. 

En minime garçon, le champion de France en titre, Arsène Duval, était le grand favori de l’étape. Et il n’aura pas déçu en réalisant une compétition parfaite avec des Top dans toutes ses voies. Il décroche ainsi la médaille d’or sur cette étape, devant Romain Boré et Pierre Lecerf.

Chez les cadettes, c’est la (presque) locale de l’étape, Solène Amoros, qui partait favorite. Après un petit raté en demi où elle se fait voler la vedette par une jeune belge qui sera la seule à sortir la voie, Solène remettra les choses dans l’ordre en finale. Une grimpe propre et assurée, jusqu’au dernier mouvement un peu aléatoire. En étant la seule à toper la finale, elle s’adjuge donc la première place du podium, devant Alienor Devrainne et la belge Heloise Dumont. A noter la petite contre performance en finale de Camille Masseran, qui termine tout de même 4ème après s’être blessée au coude lors de l’échauffement quelques minutes avant son départ dans la voie. 

En cadet, du beau monde était présent sur cette étape et la bataille promettait d’être rude. Aucun grimpeur ne sortira la finale, mais pas mal se seront rapprochés du top… A ce petit jeu là, Lucas Mesnard et le briançonnais Robin Lanaspre chute tous les deux à 2 mouvements de la fin, et c’est finalement Lucas Mesnard qui l’emporte avec une meilleur prestation en demi finale. Clément Ozun, premier à l’issu des demi, rétrograde de 2 places et repart donc avec la médaille de bronze de ce rte étape.  

Chez les juniors filles, peu de grimpeuses avaient fait le déplacement (11 participantes au total), et les cadors de la discipline Salomé Romain et Julia Chanourdie se préservaient pour la coupe du monde ce week-end! Première tout au long de la compétition, Fanny Alavoine se fait finalement devancer en finale par Maelys Agrapart qui remporte cette étape. Marie Soubrier complètera le podium.

Du côté des juniors garçons, le pronostic était difficile avec la présence des meilleurs grimpeurs de la catégorie. Une finale un poil facile, qui propulse les 3 favoris de l’étape en haut de la voie: Ghislain Pippers, Mael Bonzom et Nathan Clair. C’est finalement le temps qui sera donc pris en compte puisque les 3 étaient ex-aequo à l’issu des demi. Le champion d’Europe en titre, Mael Bonzom, visiblement frustré que la voie n’ait pas été plus complexe, termine à la 3ème place avec une finale réalisée en 3 minutes 48. Et on retrouve à égalité (!!) sur la première marche du podium, Ghislain Pippers et Nathan Clair qui sortent tous les 2 la voie en 3 minutes 42 ! 

Chez les vétérans, nos 2 nouveaux champions de France sont Chrinstine Bonzom chez les femmes et Olivier Talon chez les hommes!

Clairement, comme chaque année, cette étape de coupe de France survole les autres en terme de spectacle, avec des finales en nocturne, du bon son, une bonne ambiance, et des jeunes réellement mis en valeur, bref on adore! Alors tous à vos agendas pour l’année prochaine, on veut voir 500 grimpeurs débarquer dans la vallée, ça vaut vraiment le coup de se déplacer!

Et n’oubliez pas, tous les résultats, toutes les infos sur le mondial de Briançon sont sur notre page dédiée à l’événement !

Publié le : 17 juillet 2014 par Charles Loury vues

# Actualités PG

briançon 2014