Le contenu

Laval 2014: un show exceptionnel!

On le prédisait depuis un moment, la dernière étape de coupe du monde de bloc 2014 à Laval promettait d’être énorme… Elle aura été monstrueuse ! Un show juste parfait, un vrai spectacle son et lumières, des blocs ouverts à la perfection (respect aux ouvreurs), des grimpeurs qui ont fait durer le suspens jusqu’au bout, et le tout devant plus de 1500 personnes endiablées ! Bref, que du bonheur…

Tout ça se solde par deux médailles chez nos français: l’argent pour Guillaume Glairon-Mondet et le bronze pour Jérémy Bonder! Retour sur ces finales d’exceptions!

Le premier bloc place la barre très haute chez les hommes, avec une série de plats très difficile à gérer. Nos quatre français présents en finale (Stéphane Julien, Alban Levier, Jérémy Bonder et Guillaume Glairon-Mondet) ne parviennent pas à aller chercher la prise de zone. Jan Hojer y arrivera, lors de son deuxième essai, mais n’ira pas plus loin. Il ne reste alors plus que Rustam Gelmanov. Le russe fait exploser le public, parvenant à maîtriser ce bloc à vue. Il prend alors une importante longueur d’avance sur tous ses adversaires.

Chez les femmes, le premier bloc est moins restrictif. En effet, elles sont quatre à l’enchaîner: à vue pour Akiyo Noguchi et Juliane Wurm et en deux essais pour la jeune talentueuse Miho Nonaka et Fanny Gibert. Anna Stöhr et Shauna Coxsey se contenteront de la prise de zone. Rappelons que chez les femmes, cette finale était décisive pour le classement général. Moins de 10 points séparaient la japonaise Akiyo Noguchi de la britannique Shauna Coxsey. Dès l’entame de la soirée, Akiyo prend l’avantage.

jul

Le deuxième bloc est beaucoup plus accessible chez les hommes. Composé de quelques mouvements en compression, il faut surtout parvenir à valider le jeté latéral pour espérer sortir le bloc. Rien de plus facile pour Guillaume Glairon-Mondet, Jérémy Bonder et Jan Hojer qui y parviennent à vue. Un essai supplémentaire sera nécessaire à Alban Levier. De même pour Stéphane Julien, qui valide le bloc au bout de son 3ème run. Enfin, c’est un peu plus compliqué pour le russe Rustam Gelmanov.Il finit tout de même par sortir ce second bloc quelques essais plus tard.

Du côté de femmes, tout est question d’équilibre. Il faut pouvoir gérer une succession de grands volumes triangulaires. Le bloc ne résistera pas longtemps aux assauts d’Akiyo Noguchi, qui confirme sa domination en sortant le bloc à vue. Il en est de même pour sa compatriote Miho Nonaka, alors 2ème ex æquo avec l’allemande Juliane Wurm. Fanny Gibert, Anna Stöhr et Shauna Coxsey sortiront le bloc au troisième essai. 

nyny

Le public est en folie lors du passage de Guillaume Glairon-Mondet dans le troisième bloc. Tous ceux passés avant lui n’ont pas réussi à aller chercher la prise de zone. Voilà que Guillaume fait son entrée et parvient à maîtriser se fameux mouvement en croix de fer pour aller chercher la zone. Le grimpeur de Massy ne s’arrêtera pas là et ira chercher la prise finale de cet avant-dernier bloc. Rustam Gelmanov, très en forme ce soir, effectuera la même prestation, avec un essai de moins. 

Shauna Coxsey ne se laisse pas abattre et reprend du poil de la bête dans ce troisième bloc. Un départ difficile à gérer, en inversé, sous un imposant volume où il faut aller chercher deux triangles fuyants. La britannique valide le bloc en 7 essais, alors qu’Akiyo ne réussira pas à l’enchaîner. Miho Nonaka, 16 ans seulement, nous prouve une nouvelle fois qu’il faudra compter sur elle la saison prochaine. Elle se hisse en tête du provisoire en validant ce bloc au troisième essai. Enfin, Fanny Gibert profitera de son allonge pour empocher le bloc à son tour, à la dernière seconde.

an

Le dernier bloc est un long zig-zag chez les hommes. Très esthétique, un coincement de mains est obligatoire pour aller chercher la dernière prise. Cela conviendra parfaitement à Guillaume Glairon-Mondet et Jérémy Bonder, qui le sortent respectivement en 2 et 3 essais, pour le plus grand bonheur des spectateurs! Alban Levier et Stéphane Julien échoueront de peu. Jan Hojer semble fatigué en cette fin de compétition et ne parvient pas à concrétiser. Enfin, Rustam Gelmanov enfoncera le clou une nouvelle fois. Le russe s’octroie le bloc à vue, étant le seul homme à avoir sorti l’intégralité des blocs ce soir.
Vous l’aurez compris, c’est incontestablement Rustam Gelmanov qui s’impose ce soir, devant Guillaume Glairon-Mondet et Jérémy Bonder.

jan

Une lignée de grosses boules et de plats violets composent le quatrième et dernier bloc des femmes. Le suspens est maintenu jusqu’au bout car le classement général se joue maintenant. Shauna Coxsey et s’élance et valide le bloc à son troisième essai. C’est au tour d’Akiyo de passer. La japonaise a encore de la force et elle le prouve en enchaînant le bloc à son deuxième essai. Il s’en est fallu de peu à Fanny Gibert pour remporter la médaille d’or. En effet, il lui suffisait de sortir ce dernier bloc pour monter sur la plus haute marche du podium. Malheureusement, la Réunionnaise se laissera piéger dans le jeté de départ.
Ainsi, Akiyo Noguchi l’emporte une nouvelle fois, glanant au passage la victoire au général. Elle est suivie par sa compatriote Miho Nonaka et Juliane Wurm.

Les résultats des finales:

1- Akiyo Noguchi
2- Miho Nonaka
3- Juliane Wurm
4- Fanny Gibert
5- Shauna Coxsey
6- Anna Stöhr

1- Rustam Gelmanov
2- Guillaume Glairon-Mondet
3- Jérémy Bonder
4- Jan Hojer
5- Alban Levier
6- Stéphane Julien  

Pour terminer, un grand merci à l’organisation qui nous accueille toujours les bras ouverts, avec un très grand professionnalisme. Et merci aux 150 bénévoles sans qui ce genre d’événements ne serait pas possible. Bravo à tous! Des compéts comme celle là, c’est pas tous les jours qu’on en voit!

 

  • Un mot sur le classement général:
    1 – Jan Hojer / Akiyo Noguchi
    2 – Dmitrii Sharafutdinov / Shauna Coxsey
    3 – Guillaume Glairon-Mondet / Anna Stöhr

    + Classement général complet femmes et hommes

cla

La saison de coupes du monde s’achève donc ce soir. Mais les compétitions internationales de bloc n’en sont pas moins terminées. En effet, au mois d’août auront lieu les championnats du monde, événement à ne pas manquer!

 

Publié le : 28 juin 2014 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

Anna Stohrcdm laval 2014guillaume glairon mondet