Le contenu

Jakob Schubert nous explique son carton rouge à Puurs

«C’était une grande déception pour moi, et ça l’est toujours aujourd’hui. Mais maintenant j’essaye d’oublier cette compétition pour être prêt pour les prochaines étapes.

Certes, j’ai enfreint une règle en apportant mon téléphone portable en isolement. Mais je continue de penser que la décision était trop sévère. J’ai déjà vu de nombreux cas où les juges demandaient juste aux grimpeurs de ranger immédiatement leur téléphone, sans s’en soucier d’avantage. De plus, le juge savait que mon téléphone était en mode « avion », ce qui transforme mon Iphone en simple Ipod pour écouter de la musique. C’est pour ces raisons que je trouve la sanction trop sévère. Je suis le premier à subir cette sanction pour un téléphone sorti, j’espère que ce sera un exemple pour l’avenir, il fallait un premier carton rouge, c’est tombé sur moi, tant pis. Pour conclure, je fais désormais parti de la commission des athlètes au sein de l’IFSC, et nous allons travailler pour essayer d’améliorer cette règle. En effet, les nouvelles technologies d’aujourd’hui (ipod, etc…) permettent à la fois d’écouter de la musique mais également de se connecter à internet, ce qui montre bien que cette règle concernant uniquement les téléphones est obsolète.

Maintenant il est temps de me reconcentrer pour la prochaine étape à Atlanta et de ne plus penser à Puurs»

Jakob Schubert

 

Publié le : 26 septembre 2012 par Charles Loury 381 vues

Interviews

alaunejakob schubert