Le contenu

Author Archives: Nicolas Mattuzzi

Les Championnats de France de difficulté seniors à suivre en direct ce week-end !

09 Juin

Comme vous le savez sûrement, ce week-end a lieu la compétition la plus prestigieuse du circuit national: les Championnats de France seniors de difficulté.

Et cette année, c’est Valence qui accueille l’événement. Les meilleurs français de la discipline se disputeront le titre, qui sera remis en jeu par Mathilde Becerra et Gautier Supper. 

Et si vous n’avez pas la chance d’être sur place pour suivre l’événement, un live sera mis en place, pour les phases finales de la compétition dimanche. Christopher Hardy sera aux commentaires sur place, tandis que sur le live, la parole sera donnée à Philippe Join-Lambert et Cécile Avezou.

L’équipe de Planetgrimpe sera également sur place pour vous livrer toutes les informations en direct de la compétition: résultats, résumés, photos…

À très vite !

[divider]

Programme:

Samedi

10h00 : Début des qualifications

19h30 : Demi-finales

Dimanche

13h30 : Ouverture au public

14h30 : Finale femmes

15h30 : Finale hommes

16h30 : Podiums du Championnat de France

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition
  • Championnats de France
  • Difficulté

Coupe du Monde de bloc de Vail: toutes les infos à quelques heures du lancement !

08 Juin

Gros week-end de compétition en perspective. Si en France, nos championnats nationaux de difficulté se dérouleront ce week-end, de l’autre côté de l’Atlantique, à Vail, se disputera la cinquième Coupe du Monde de bloc de la saison.

Chaque année, cette Coupe du Monde made in USA fait rêver plus d’un grimpeur. Une étape 100% ricaine, avec des ouvertures souvent dosée à la perfection, dans un pur style local.

Les américains vont-ils briller chez eux ?

Sur les 125 athlètes qui prendront le départ Vendredi, 41 grimpeurs endosseront le maillot de l’équipe américaine. Parmi eux, les cadors de la discipline, notamment chez les jeunes, avec la présence de Margo Hayes, Brooke Raboutou ou encore Kai Lightner. Tous sont montés sur le podium des Championnats du Monde jeunes, à Guangzhou.

Megan Mascarenas remportait l’étape de Vail, la saison dernière. Cette année, la jeune américaine sera aussi de la partie, tout comme Nathaniel Coleman chez les hommes, ou le légendaire Daniel Woods.

Les trois mousquetaires !

Va-t-on assister à une bataille au sommet entre trois femmes ce week-end ? Shauna Coxseye et Janja Garnbret se disputent la première place depuis le début de la saison. Et si Alex Puccio venait mettre tout le monde d’accord ce week-end, s’imposant chez elle, face à son public. Une chose est sûre, aux vues de ses dernières performances sur le caillou, l’américaine semble fin prête !

Les Japonais vont-ils conquérir le Colorado ?

Ils ont conquis la Suisse, puis la Chine, et le Japon. Ils débarquent maintenant aux USA, où ils comptent bien poursuivre sur leur lancée. Oui, l’équipe japonaise n’a jamais été aussi forte qu’elle ne l’est maintenant.

Keita Watabe, en tête du classement général a terminé dans le Top 4 sur toutes les étapes de cette année. Non loin derrière lui, on retrouve le champion du Monde en titre, Tomoa Narasaki, suivi de Rei Sugimoto et Kokoro Fujii, qui montait sur la plus haute marche du podium l’année dernière à Vail.

Ils devront faire face au russe Alexey Rubstov, toujours dans la course au titre, ou encore du coréen Jongwon Chon, lui aussi très en forme.

Et l’équipe de France dans tout ça ?!

Hé non… Vous ne verrez pas Fanny Gibert, Manu Cornu ou Micka Mawem sur cette étape. Pourtant, tous ont déjà été au moins une fois en finale cette saison. Oui, mais selon les critères imposés par la FFME, ce n’est pas suffisant pour espérer aller participer à cette étape à Vail.

Pourtant, nos grimpeurs de l’équipe de France semblaient en nette progression. Mais les critères exigeaient de monter sur un podium sur l’une des quatre premières manches. Ce qui n’a pas été le cas pour nos français, même si Micka Mawem terminait 4ème de la dernière Coupe du Monde à Tokyo.

Dommage donc… Surtout que le retour de nos français n’est pas prévu pour tout de suite. En effet, aucun tricolore ne participera non plus à la Coupe du Monde de Mumbai en Inde, dans deux semaines. Rendez-vous donc en Août pour voir briller le maillot français sur le mur de Munich.

[divider]

  • Le programme, heures françaises:

Vendredi 09 Juin:
17h00: Qualifications hommes
23h00: Qualifications femmes

Samedi 10 Juin:
18h00: Demi-finales
00h30: Finales

[divider]

Les phases de demi-finales et de finales seront à suivre en direct. Sinon, vous retrouverez les résumés complets et résultats de chaque tour sur Planetgrimpe.

Le point sur le classement général provisoire:

 

L’article complet de la mi-saison à retrouver ici.

Voir l'article 2 Replies

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition
  • Bloc
  • Coupes du monde

Les premières images d’Alex Honnold, dans son solo de l’extrême, à faire froid dans le dos !

06 Juin

Âmes sensibles, s’abstenir !

Ce week-end, Alex Honnold signait l’une des plus grosses performances de l’Histoire de l’escalade. L’américain devenait le premier Homme à libérer El Capitan en solo intégral. Plus d’une trentaine de longueurs, soit l’équivalent de plus de 900 mètres d’escalade, sans la moindre protection. Pas de corde, ni baudrier. Seulement une paire de chaussons et un sac à magnésie, noué autour de la taille.

Tom Evans a eu la chance de faire partie de la team National Geographic, c’est-à-dire le peu de personnes ayant été informés de l’ascension d’Alex, pour immortaliser le moment. Ce dernier ne voulait pas que trop de monde soit au courant de son projet, histoire de ne pas subir une pression extérieure. 

L’oeil vissé à son téléobjectif, Tom Evans a donc pu suivre la progression d’Alex, minute après minute, les mains complètement moites sur son appareil photo, capturant plus de 359 images. En voici une petite sélection:

Alex dans la 5ème longueur de « Freerider ». La confiance dans ses pieds doit être totale. C’est pourquoi, il s’assurait de chacun de ses appuis de pieds, regardant souvent vers le bas, avant de transférer totalement le poids de son corps sur sa jambe.

L’une des longueurs les plus intrigantes et difficile à comprendre de l’ensemble de la grande voie. 

Rencontre avec une équipe de grimpeur en train de dormir sur un portaledge. Quelle ne fut pas leur surprise en se réveillant face à Alex, qui tentait l’ascension de la voie en solo !

L’ascension se poursuit…

… Dans une section en fissure, très technique.

Étrange contorsion dans ce passage, à plusieurs centaines de mètres du sol ! 

Alex Honnold atteint le sommet de la voie. Après 3 heures et 56 minutes de grimpe, il « court » littéralement jusqu’au sommet de El Capitan. Alex vient de réaliser la prouesse de sa vie, l’une des plus grosses performances de l’Histoire. 

  • En bonus, le premier clip vidéo d’Alex, pendant l’ascension:

 

Voir l'article 6 Replies

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers Falaise

À 46 ans, Steve McClure libère le premier 9b d’Angleterre !

06 Juin

Longtemps considéré comme le meilleur grimpeur d’Angleterre, Steve McClure vient renforcer cette idée. À 46 ans, il semble être au top de sa forme !

En effet, Steve vient à bout d’un projet de longue date, qui serait la voie la plus dure d’Angleterre: « Rainman », 9b. 

La voie commence dans « Raindogs » 8a, puis passe par le crux de « Rainshadow » 9a, avant de poursuivre dans « Batman » 9a/+, pour en finir dans « Bat Route » 8c.

Une très longue connexion, que Steve travaillait depuis des mois, des années même, puisqu’il aurait mis plus 100 sessions dans ce projet, depuis 2010.

Grâce à cette performance, Steve McClure devient le grimpeur le plus âgé à atteindre le 9b.

Ce n’est pas le premier record de l’anglais, qui avait déjà établi en 2007, le premier 9a+ de son pays, avec « Overshadow ».

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers Falaise
  • croix en falaise

Inouï ! Alex Honnold signe l’ascension la plus dangereuse en solo intégral de tous les temps !

04 Juin

À quelques dizaines de mètres du sommet, Alex prend le temps de contrôler sa respiration. Sa concentration est au maximum. Il ferme les yeux, l’espace d’un instant. Il est à plus de 900 mètres de haut, sur l’imposante face d’El Capitan, dans le dernier crux de « Freerider ». Sans baudrier. Ni corde. Ni aucun autre système de protection. Le voilà confronté à une dalle, lisse, polie comme du verre. Les prises de mains frôlent l’inexistant. L’américain doit alors se lancer dans une série de mouvements où seuls ses pieds, en adhérences totales, lui permettront de progresser.

Alex Honnold était en train de réaliser l’un de ses rêves de gosse. Escalader en solo intégral, El Capitan, au Yosemite, l’un de ses monstres de roche les plus mythiques du Monde.

Une prouesse encore jamais réalisée, et longtemps pensée… impossible.

Quelques heures plus tôt, Alex se levait, pour ce qui semblait être une journée « banale ». Il se réveille à l’intérieur de son fourgon aménagé, enfile son tee-shirt fétiche, rouge, et son pantalon noir en coton. Calme, il profite de son petit-déjeuner dehors, mangeant ses traditionnelles céréales sous un soleil radieux. 

Il est temps pour lui de partir. Nous sommes le Samedi 03 Juin 2017, il est 05h32. Et cette journée sera loin d’être banale. Alex enfile ses chaussons, puis noue son sac à magnésie autour de sa taille. Il pose son pied sur la première prise, enclenche le mouvement et s’élance alors pour une ascension historique.

Au-dessus de sa tête, près de 1000 mètres de granite. « Freerider », 7c+ et 30 longueurs d’escalade qu’Alex s’apprête à enchaîner en solo intégral. 

Il est difficile de s’imaginer l’engagement mental et physique que demande un tel exploit. Un big wall plus haut que la plus grande tour du Monde, qui a longtemps fait rêver les grimpeurs de la planète entière.

Grimper El Capitan en solo ? Seules deux personnes ont clairement considéré l’idée. D’abord Michael Reardon, un grimpeur habitué aux solos, retrouvé noyé il y a 10 ans, après une chute d’une falaise surplombante l’eau en Irlande. L’autre grimpeur est Dean Potter, décédé il y a deux ans dans un accident de base jump au Yosemite.

Bien qu’ayant réalisé bon nombre d’exploits tous plus vertigineux les uns que les autres, Alex n’avait encore pas « marqué l’Histoire de l’escalade comme il l’espérait ».

Il réfléchissait à cette ascension depuis des années, et bien qu’ayant tenté l’aventure en Novembre dernier, l’américain avait dû rebrousser chemin rapidement, suite aux mauvaises conditions météorologiques.

Hier, le soleil brillait. Pendant 3 heures et 56 minutes, Alex tentait l’ascension de sa vie. Le plus grand défi pour lui était de rester calme et concentré, sur une falaise de plusieurs centaines de mètres, sans aucun moyen de protection en cas de problème. 
Ses mouvements se devaient d’être calés au millimètre, la moindre zipette du pied étant fatale. 

Le véritable crux de ce big wall se trouve aux deux tiers de la voie, à 600 mètres de haut. Un pas de bloc extrêmement délicat, où il faut tenir une unique prise de main de seulement 3 mm d’épaisseur. Le passage est très technique, mais Alex le passe sans encombre… bien heureusement. 

« Il y a quelques années, lorsque j’ai commencé à me mettre en tête cette ascension en solo de « Freerider », il y avait une demi-douzaine de longueurs où je me disais « Ooh c’est un mouvement effrayant ça, et là, c’est une séquence qui fait peur, et cette dalle-là, et cette traversée aussi et… » Il y avait tant de passages où je me disais « Ouuuuh ». Mais depuis quelques années, j’ai poussé ma zone de confort, de plus en plus, jusqu’à ce que des objectifs qui me semblaient complètement fous, rentrent finalement dans le domaine du possible. »

Passer ce premier crux, Alex continuera encore quelques heures, pour finalement rendre possible l’impossible. Après des centaines de mouvements de pieds et de main, et près de quatre heures de concentration extrême, Alex se hisse au sommet d’El Capitan. 

Il ôte son tee-shirt, dénoue ses chaussons et décroche son sac à magnésie. Il laisse alors s’afficher un large sourire sur son visage. Il vient d’accomplir l’ascension la plus marquante de sa carrière, et vient de marquer un nouveau tournant historique dans le monde de l’escalade.

Alex a finalement marqué l’Histoire comme il l’espérait.

[divider]

Tommy Caldwell, l’un des pionniers du Yosemite commente: 

« J’ai essayé plusieurs fois de me transporter mentalement dans la tête d’Alex Honnold… La semaine dernière, alors que j’étais au sommet de « Freerider », je ne pouvais pas m’imaginer être là sans l’aide d’une corde. Beau travail, mec !

[divider]

Photos: Jimmy Chin, National Geographic

Voir l'article 20 Replies

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers Falaise
  • croix en falaise

Quimper 2017 – Championnats de France de difficulté espoirs: résultats des finales Minimes dames / Juniors dames / Juniors hommes

04 Juin

Les finales des championnats de France espoirs viennent de se terminer à Quimper. Après une première vague de finale ce matin avec les cadettes, cadets, et minimes hommes, la journée s’achevait avec les minimes dames, juniors dames et juniors hommes. 

Tous rêvaient de ce titre de champion de France 2017. Et après de belles batailles, c’est Camille Pouget, Bréanne Robert et Théo Ravanello qui montent sur la première marche du podium. 

Très prochainement, vous retrouverez sur Planetgrimpe un résumé complet de ce week-end ainsi que tout un lot de photos…

 

Les résultats du combiné:

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition
  • Championnats de France
  • Difficulté

L’américaine Alex Puccio enchaîne son 18ème 8B bloc !

02 Juin

Des jours de repos comme ceux-là, on en veut plus souvent ! Tandis qu’Alex Puccio avait prévu de ne pas grimper hier, l’américaine se laisse influencer par un ami grimpeur, qui la pousse à essayer « Dead Medow » un 8B situé à Wild Basin, au Texas.

Essayer ? Enchaîner oui ! En une séance seulement dans ce bloc physique, Alex parviendra à venir à bout de son projet du jour.

C’est le 20ème bloc en 8B et plus que l’américaine enchaîne, ce qui la place largement en tête des meilleures bloqueuses de l’Histoire. Elle compte plus du double de 8B que n’importe quelle autre grimpeuse.

À seulement une semaine de la prochaine Coupe du Monde de bloc qui se déroulera chez elle, à Vail, aux USA, Alex Puccio semble bien en forme pour aller se frotter aux meilleures compétitrices de la planète…

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers Falaise
  • croix en falaise

J-3 avant les Championnats de France de difficulté jeunes 2017 !

01 Juin

CHAMPIONNAT DE FRANCE JEUNES ESCALADE À QUIMPER J-3

Le week-end prochain, les 3 et 4 juin , les GDO Quimper Escalade accueille le championnat de France jeunes d’escalade de difficulté . Les 360 meilleurs grimpeurs français s’affronteront sur le mur de la Halle des Sports de Penhars.  

Parmi eux, 9 jeunes quimpérois ont obtenu avec brio leurs qualifications à la suite du championnat régional de Dompierre du Chemin. C’est un record pour le club de Quimper (16e français) dans lequel le niveau ne cesse d’augmenter d’année en année.

C’est l’événement à ne pas rater sur Quimper ce week-end. Les GDO Quimper Escalade ont mis du cœur à l’ouvrage pour proposer un véritable spectacle sportif, avec un speaker officiel et une mise en lumière de la salle. 

Programme :

  • Qualifications : samedi 3 de 8h30 à 14h30
  • Demie finale : samedi 3 de 18h à 21h
  • Finale : dimanche 4, 1ère vague de 10h à 11h15, 2ème vague de 13h30 à 14h45

L’entrée est ouverte au public et gratuite. L’organisation assure un espace restauration.

L’ensemble de la compétition sera également à suivre en direct. Toutes les infos seront à retrouver en temps réel sur Planetgrimpe !

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition
  • Championnats de France
  • Difficulté

Camille Pouget et Nolwenn Arc sur le podium de la Coupe d’Europe jeunes de difficulté à Imst !

29 Mai

Ce week-end se déroulait la première Coupe d’Europe jeunes de difficulté, dans l’antre d’Imst, en Autriche. Nos meilleurs espoirs français ont bien sûr fait le déplacement pour défendre nos couleurs. Conclusion de ce week-end: deux médailles d’or pour la French Team, une en or pour Nolwenn Arc, qui remporte sa première compétition internationale, et une en argent pour Camille Pouget, qui monte elle aussi sur son premier podium européen.

Notons que pour cette première Coupe d’Europe de l’année, les ouvreurs ont mis la barre très haute. En effet, pour beaucoup d’entraîneurs et de grimpeurs, cette compétition fut l’une des plus belles en terme d’ouverture. Même l’équipe d’ouvreurs, dont le multiple champion du Monde Kilian Fischhuber faisait partie, avoue avoir réalisé la meilleure ouverture de toute leur carrière.

Une première étape appréciée par beaucoup donc, et qui illustre aussi le niveau des jeunes, qui ne fait qu’augmenter d’année en année !

Notons également que même s’ils ne sont pas montés sur le podium, nos jeunes français, notamment chez les garçons, ne sont pas passé loin. En cadets, Léo Ferrera termine 5ème, devant Mathieu Miquel 6ème. Chez les juniors hommes, deux français se suivent également, Hugo Parmentier, 4ème, devant Nao Monchois 5ème.

  • Les résultats complets des finales sont à découvrir ci-dessous.

Minimes:

 

Cadets:

 

Juniors:

 

+ Les résultats complets

Prochaine étape les 10 et 11 Juin, en Autriche toujours, dans la ville de Dornbirn

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition

Bonne progression d’Adam Ondra dans son « Project Hard » en 9c !

24 Mai

Comme vous le savez sûrement, Adam Ondra est de retour à Flatanger, avec la ferme intention de progresser considérablement, dans son « Project Hard » comme il le surnomme, probablement le premier 9c du Monde.

Sitôt arrivé en Norvège, le tchèque fonçait dans sa caverne d’Ali Baba, enfilait ses chaussons, et s’attaquait à la voie. Plus fort que jamais, nous attendions avec impatience ses premières impressions et premiers retours dans la voie.

« De bons moments passés dans la grotte de Flatanger. Jour après jour, je me sens de plus en plus confiant dans ce mouvement si complexe de Project Hard. Je suis encore loin de l’enchaînement, mais je peux m’imaginer faire la croix cette année.

Pour l’enchaînement, il y a de nombreux paramètres qui entrent en jeu… Mais en attendant, avançons dans le processus de travail de la voie. 

Toutefois, je me sens déjà mieux après seulement quelques jours de travail dans la voie, que l’année dernière, après plus de trois semaines de travail. »

Hier, Adam parvenait à enchaîner le crux de la voie. Ce fameux retourné, pieds en avant, en plein dévers, qu’Adam a tant travaillé à l’entraînement. Ces quelques mouvements seulement coteraient à eux seuls 8C bloc…

 

Heureusement pour le tchèque, après cet effort surhumain, où vous voyez son genou se tordre dans tous les sens, un repos total l’attend, finement calé façon Adam Ondra:

 Et quand on vous dit qu’Adam Ondra est surhomme… Arrivez-vous à tourner votre cheville droite de la même façon que lui ? (première photo)
Mais rassurez-vous, son épaule droite n’est pas en train de se disloquer… (deuxième photo)

Photos: Pavel Blazek

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers Falaise

Coupe de France de Thionville: résultats des finales !

22 Mai

L’étape thionvilloise de la Coupe de France d’Escalade de difficulté, la première organisée dans le Grand Est, vient de révéler ses podiums.

L’événement est resté exceptionnel jusqu’au bout, avec des voies de finales particulièrement spectaculaires (notamment le retourné dans le grand dévers de la voie des seniors, en équilibre tête en bas, tenu par les pointes de pied avant un jeté à une seule main sur la prise suivante !). Tous les grimpeurs venus de la France entière (Pyrénées, Alpes, Charentes, Picardie, Paris, Côte- d’Azur…) ont été conquis par l’accueil des bénévoles du Club Escalade Evasion de Thionville, la qualité des voies et l’ambiance générale. De quoi augurer de futures et régulières compétitions nationales d’escalade au gymnase de la Milliaire.

Les médailles ont été remises par Pierre You, président de la Fédération Française d’Escalade de Difficulté, Pierre Cuny, maire de Thionville et Véronique Schmit, adjointe au maire de Thionville.

Minimes:

 

Cadets:

 

Juniors:

 

Seniors:

Voir l'article Leave a reply

Catégories :

  • # Actualités PG
  • # Univers compétition
  • Coupes de France
  • Difficulté