Accueil > # Univers compétition > 6 questions à Sean Mc Coll au sujet de l’escalade aux JO

6 questions à Sean Mc Coll au sujet de l’escalade aux JO

Il y a quelques semaines, l’escalade intégrait officiellement le programme des jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le sujet divise les grimpeurs, et nous sommes donc  allés poser quelques questions à Sean McColl histoire d’avoir son avis sur la question…

Salut Sean ! La grosse actualité du moment, c’est l’escalade qui intègre les JO en 2020 à Tokyo. Selon toi, qu’est-ce que cela va apporter à notre sport ?

Je pense que l’intégration de l’escalade aux JO va beaucoup apporter à notre sport, on va passer à un niveau supérieur. Je suis vraiment heureux et excité de cette nouvelle, et je suis impatient de réaliser ces 4 prochaines années… !

A titre personnel, j’imagine que tu aimerais représenter ton pays dans 4 ans… ?

Représenter son pays sur la compétition la plus prestigieuse du monde serait un rêve qui deviendrait réalité. Je vais faire mon maximum pour m’entraîner et être prêt pour cette échéance pour espérer pouvoir représenter mon pays.

Certains grimpeurs sont un peu déçus de voir que le combiné semble retenu pour ces premiers JO, qu’en penses-tu toi ?

Le CIO n’offre que 2 médailles pour l’escalade, une pour les femmes et une pour les hommes, et je pense donc que le combiné est le meilleur format pour mettre en valeur toutes les disciplines. Lorsque nous aurons montré au monde entier que notre discipline est au top, notre but ultime sera d’avoir le combiné ainsi que les 3 disciplines individuelles pour les J0 suivant en 2024. Mais étant donné que nous ne sommes pas sur de rester sport olympique, ce serait dommage de ne pas représenter toutes les disciplines à Tokyo en 2020.

20 femmes et 20 hommes seront sélectionnés pour participer à ces JO, as-tu une idée de la manière dont se fera cette sélection ?

Bien que le processus de sélection ne soit pas encore bien défini, je pense que tout se jouera sur les championnats du monde 2018 et sur les grands rendez-vous de 2018 et 2019. Et je suis sur que les meilleurs grimpeurs du monde seront sélectionnés.

L’année dernière à Arco, le test du combiné a été réalisé sur les championnats du monde jeunes, et Janja Garnbret qui gagne le bloc et la difficulté ne gagne pas le combiné. Le comptage des points sera-t-il identique pour les JO ?

Le département des sports travaille sans relâche avec le président et la commission des athlètes afin d’adapter le classement général. Je pense que ce sera un système de comptage des points différent de celui qu’on a pu voir sur les championnats du monde espoirs.

Est-ce que c’est possible selon toi d’être au top niveau dans les 3 disciplines ? Comment réussir à tout combiner à l’entraînement ?

Je crois que pour être le meilleur grimpeur du monde, vous devez être bon dans toutes les facettes de l’escalade (difficulté, bloc, vitesse). L’entraînement est une question de persévérance, de bon coaching et de temps.

6 plusieurs commentaires

  1. Une idée toute simple que j’ai eue récemment, et que je n’ai vu ressortir nulle part :

    et si, à la place du combiné, c’était une épreuve par équipe ? Chaque nation présente un athlète par discipline : un en diff, un en bloc, un en vitesse. Classement cumulé comme en combiné, sur les 3 perfs des 3 athlètes. Au lieu du classement du combiné sur les 3 perfs d’un seul et meme athlete.

    Du coup pas 20 athlètes présents, mais 20 nations représentés soit 60 athlètes. x2 car femmes + hommes.

    Et ca permettrait d’avoir les meilleurs du monde dans chaque discipline, tout en se soustraignant à la contrainte d’une seule médaille par sexe, je pense que ça mettrait tout le monde d’accord ! Ca me parait etre le meilleur compromis.

    • Super idée mais tu augmentes par trois (pour simplifier) le coup d l’escalade dans le budget de Tokyo 2024: car trois fois plus d’athlète = trois fois plus de moyens. Cette réponse n’engage que moi mais d’après tout ce que j’ai vu c’est la plus plausible.

      • pas du tout. Les plus gros moyens développés sont au niveau matériel, construction du mur, ouverture etc … Le nombre de participants ne change rien a cela. Il y aura toujours 20 grimpeurs en difficulté, 20 en blocs et 20 en vitesse. Juste que ce ne seront pas les 20 memes. Ca augmente les couts pour les fédérations au niveau de l’hébergement etc … mais ca reste minime (6 athlètes au lieu de 2. 8 avec des remplaçants)

    • C’est ce que j’avais proposé en commentaire de l’article début Aout sur l’entrée de l’escalade au JO!
      Du coup, je trouve ça bien aussi! =)

      Mais ce que je ne sais pas c’est si ça me fonctionnait par rapport aux exigences du CIO (une médaille femme et une homme), parce qu’en individuel, ça fait 6 médailles à donner alors qu’en équipe, ça en fait 18… Donc demande plus de moyens comme le dit Armbruster

      Après, une autre contrainte c’est que toutes les nations puissent aligner un grimpeur différent par discipline, ce qui est loin d’être le cas actuellement! Mais en 4 ans, les choses peuvent bouger!

      Autre question à PlanetGrimpe : où avez-vous eu connaissance de l’info sur le nombre de participants au JO (20 hommes et 20 femmes) ? Je n’ai pas vue ça dans le communiqué de l’ifsc sur l’entrée au JO (après, mon anglais n’est pas très bon, je n’ai peut-être pas compris…)
      Merci d’avance pour la réponse =)

      • Voici : Proposition du COJO de Tokyo 2020 pour l’ajout de nouveaux sports
        et … c’est en Français … à part la façon de sélectionner les 40 grimpeurs tout est bien expliqué !
        https://stillmed.olympic.org/media/Document%20Library/OlympicOrg/IOC/Who-We-Are/Commissions/Olympic-Programme/Tokyo-2020-Rapport-commission-programme-olympique.pdf#_ga=1.158226618.1690851020.1464835147

      • Pour les médailles non, ce n’est pas comme ca que la CIO compte. Quand il dit qu’il attribue une médaille, c’est qu’il attribue un titre au sport. Que ce soit un titre collectif ou individuel peu importe. Ce n’est pas le nombre de médailles physiques qui comptent. Au tableau des médailles, il n’y aura qu’une valeur enregistrée.
        Un champion olympique de basket, par exemple, recevra 5 médailles d’or (je ne parle que des titulaires pour simplifier) mais au tableau des médailles n’aura qu’un titre 😉
        D’ailleurs le baseball/softball qui fait partie des 5 nouveaux sports ajoutés est concerné, c’est un sport collectif mais un seul titre sera distribué 😉

        La contrainte d’une équipe homogène, je l’ai évoquée.
        Apres 20 nations en escalade … Ca laisse de la marge ! Si tu regardes les coupes du monde actuellement il ne doit pas y avoir beaucoup plus de 20 nations représentées actuellement. Et oui en 4 ans, les fédérations concernées ont le temps d’axer leur formation sur les discplines où ils sont plus faibles !

        Merci pour le pdf sinon. Page 36 pour l’escalade pour les curieux un peu flemmards !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*