Accueil > Interviews > Romain Desgranges nous raconte le dernier stage Equipe de France en falaise!

Romain Desgranges nous raconte le dernier stage Equipe de France en falaise!

Tout récemment, l’équipe de France de difficulté s’est rendue sur les falaises espagnoles de Cuenca lors d’un des traditionnels stages d’entraînement. Romain Desgranges revient avec nous sur ce séjour, qui s’est soldé par de nombreuses croix…

Quel était l’objectif de ce stage en extérieur?

« Performer hors de sa zone de confort » ! Rude à son habitude, ce stage d’entraînement avait comme ambition au-delà « du vivre ensemble », de nous pousser dans nos retranchements et de nous obliger à donner le meilleur pour trouver les ressources afin de réussir dans des conditions pas forcément « idéales » , loin de notre zone de confort, voire même dans un milieu hostile comme peu l’être parfois l’univers de la compétition de haut niveau, ou tout du moins loin de notre périmètre aseptisé d’entraînement.

Comment s’est déroulé le séjour?

2x 3 jours, avec départ à la falaise à 9h jusqu’à 18/19h dans le froid ou sous la pluie peu importe, à grimper, travailler nos projets respectifs et s’il y avait des croix, direction un autre projet…

Quelles ont été les plus belles croix?

Maël Bonzom a été le premier à ouvrir le bal en enchaînant son premier 8c+ « Sata Negra », suivi de Salomé Romain qui elle, croita son premier 8c « Sumazero ». Un 9a pour moi « El Intento« , que Gautier enchaînera aussi au dernier run du dernier jour!

 

Comment a été l’ambiance avec cette équipe de France?

Toujours aussi bonne, l’émulation est présente avec comme objectif et point de mire les compétitions internationales. Ces moments de stage sont importants pour apprendre à se connaître et surtout à fonctionner ensemble, ce qui n’est pas toujours facile entre la fatigue et les différents caractères.

Où en êtes-vous dans votre préparation?

En gros c’est la fin de la préparation physique. Ce stage faisait la transition entre gros physique et escalade. Le spécifique va prendre sa place dans l’entraînement plus ou moins rapidement selon les échéances de chacun…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*